Rugby

Ici on parle de tout... et de rien

Modérateur : Groupe modérateurs

Avatar du membre
MV7
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8008
Enregistré le : sam. juil. 30, 2011 21:13
Equipe préférée : Philadelphia Eagles
Localisation : En attente d'un SB

Re: Rugby

Messagepar MV7 » lun. nov. 02, 2015 12:46

Nathy a écrit :En même temps, évoluer avec un joueur de plus ça les a un peu aidés à se relancer ;)


C'est clair !

Les Australiens ont mis un 14-0 sur ce carton jaune de 10 minutes.

Sur les 70 autres minutes du match à 15 contre 15 ? 34-3 pour les NZ. Pas photo.

Avatar du membre
P@to
Superbowl Champion !
Superbowl Champion !
Messages : 3837
Enregistré le : dim. oct. 21, 2012 22:30
Equipe préférée : Sans équipe fixe
Localisation : Exilé en région parisienne

Re: Rugby

Messagepar P@to » lun. nov. 02, 2015 12:50

D'accord, mais juste avant le carton jaune ça pousse quand même, y a qu'à voir à quel endroit du terrain le mec prend son jaune. ça a forcément compté, mais ça n'a pas tout fait non plus, il y avait une dynamique australienne que le carton jaune a permis d'accentuer.
P@to's HoF
S.McNair, D.Flutie, K.Warner, W.Sapp, M.Faulk, B.Sanders, T.Gonzalez, B.Favre, T.Law, R.Gannon, R.Lewis, D.LeBeau, T.Brown, W.Chrebet, V.Testaverde, A.Brooks, T.Polamalu, M.Sanchez.

Avatar du membre
omaha
MVP
MVP
Messages : 5662
Enregistré le : ven. sept. 07, 2012 22:48
Equipe préférée : New York Giants

Re: Rugby

Messagepar omaha » mer. nov. 18, 2015 13:19

Jonah Lomu est décédé à 40 ans d'une crise cardiaque. Dans l'une de ses biographies on apprend notamment qu'il était déjà passé près de la mort en 2011, étant atteint d'un dysfonctionnement rénal détecté en 1997 qui l'avait contraint à prendre sa retraite en 2002. Il aurait été sur une liste d'attente pour recevoir une greffe de rein.

:facepalm2:

Image

Avatar du membre
deivid
Pro Bowler
Pro Bowler
Messages : 1014
Enregistré le : ven. juil. 19, 2013 13:45
Equipe préférée : 49ers

Re: Rugby

Messagepar deivid » mer. nov. 18, 2015 13:41

Une vie si courte, tellement remplie mais si courte :(
Image
Image
Image

Avatar du membre
P@to
Superbowl Champion !
Superbowl Champion !
Messages : 3837
Enregistré le : dim. oct. 21, 2012 22:30
Equipe préférée : Sans équipe fixe
Localisation : Exilé en région parisienne

Re: Rugby

Messagepar P@to » mer. nov. 18, 2015 14:06

Je suis tellement triste pour lui, ses enfants. Autant ce n'est pas mon genre de joueur, autant il avait une telle aura, il dégageait quelque chose, et cette putain de maladie qui doit tellement te gâcher la vie... Je l'admire.

Je pense aussi à Joost que l'on va bientôt perdre, même si justement en terme de personnalité on est un peu à l'opposé pour le coup.

Le rugby de mon enfance s'en va déjà.
P@to's HoF
S.McNair, D.Flutie, K.Warner, W.Sapp, M.Faulk, B.Sanders, T.Gonzalez, B.Favre, T.Law, R.Gannon, R.Lewis, D.LeBeau, T.Brown, W.Chrebet, V.Testaverde, A.Brooks, T.Polamalu, M.Sanchez.

Avatar du membre
Tili
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 7295
Enregistré le : mar. févr. 04, 2014 16:20

Re: Rugby

Messagepar Tili » mer. nov. 18, 2015 14:31

Toujours la même question quand des sportifs décèdent de "causes naturelles" précoces : le jeu en valait-il la chandelle ? C'est triste...
Image
Mes articles
-Dernier- JAGUARS 2017 : AU REVOIR ANONYMAT ?!
Ici (1er novembre)

-Précédent- 2017 semaine 7, une NFL sur la défensive
Ici (25 octobre)

Avatar du membre
omaha
MVP
MVP
Messages : 5662
Enregistré le : ven. sept. 07, 2012 22:48
Equipe préférée : New York Giants

Re: Rugby

Messagepar omaha » mer. nov. 18, 2015 14:39

Le rugby est l'un des sports le plus touché par le dopage, il serait le numéro 1 en France ( tous niveaux confondus ) ... alors bien sûr cette question peut se poser ...

Avatar du membre
P@to
Superbowl Champion !
Superbowl Champion !
Messages : 3837
Enregistré le : dim. oct. 21, 2012 22:30
Equipe préférée : Sans équipe fixe
Localisation : Exilé en région parisienne

Re: Rugby

Messagepar P@to » mer. nov. 18, 2015 15:34

ça me désolE un peu dès qu'un sportif meurt jeune de rapidement jeter les soupçons autour de lui. J'ai un coéquipier mort à 21 ans dans son sommeil, mon père mort à 50 ans avec une vie saine etc. Ce qui arrive à nous tous arrive aussi aux sportifs.

Alors que le cas Joost VDW puisse interpeller d'accord (les méchants sud-africains et maladie vraiment à part) mais la maladie des reins de Lomu ça peut arriver à Lomu comme à moi, dopage ou pas, sans compter qu'il me semble que c'était une maladie relativement commune en Polynésie (en gros ils seraient plus victimes que d'autres)? Qu'un % de sportifs meurent plus jeune que la norme ne me paraît pas toujours adéquat pour en tirer des conclusions, sinon que l'on m'explique ce que font ses excoéquipiers avec leurs jolis reins tandis que lui a connu cette maladie jeune.

Bref, je trouve ça moyen voire moins.

Quant au dopage dans le rugby numéro 1 bof. Je ne suis pas sûr qu'il soit aisé d'établir de tels classements. Mais de ce que j'en sais oui ils seraient plutôt chargés. Mais on ne peut pas non plus s'arrêter (ce qui est parfois le cas pour Lomu) oh "ouh ils sont costauds ils se dopent" comme parfois on peut limiter le foot américain à "c'est un sport violent".
P@to's HoF
S.McNair, D.Flutie, K.Warner, W.Sapp, M.Faulk, B.Sanders, T.Gonzalez, B.Favre, T.Law, R.Gannon, R.Lewis, D.LeBeau, T.Brown, W.Chrebet, V.Testaverde, A.Brooks, T.Polamalu, M.Sanchez.

Avatar du membre
ThomasBsc
Franchise Player
Franchise Player
Messages : 2487
Enregistré le : mer. déc. 31, 2014 13:04
Equipe préférée : Cowboys, Seahawks, Panthers, Gamecocks
Contact :

Re: Rugby

Messagepar ThomasBsc » mer. nov. 18, 2015 22:09

Tout à fait d'accord avec toi P@to.

Quelle année 2015 de merde n'empêche... Quelle triste nouvelle ce matin en me réveillant et en voyant la photo de Jonah Lomu avec l'inscription 1975-2015... Cet homme était clairement un battant, quelqu'un qui aimait son sport et la vie, et dire que sans ces problèmes, notamment de reins, il aurait pu laisser une plus grande empreinte encore dans ce sport. Et dire qu'il y a une semaine je regardais Invictus, ça me fait vraiment quelque chose de voir partir quelqu'un de si important pour ce sport... RIP Jonah...

Avatar du membre
Big D.
Superbowl Champion !
Superbowl Champion !
Messages : 3043
Enregistré le : sam. déc. 08, 2012 20:22
Equipe préférée : Dallas Cowboys -Templiers d'Elancourt
Localisation : Where I don't pay taxes

Re: Rugby

Messagepar Big D. » mar. mars 15, 2016 0:50

https://twitter.com/RugbyTonight/status ... 1976347648

Il a un sacré accent, mais il s'exprime bien. Ce qu'il avance est déjà un bon début pour la Fédé et la ligue.
"Even a broken clock is right twice a day" Tony Soprano
http://www.dallascowboys.fr/
Dallas Cowboys France Discord :https://discordapp.com/invite/rt8PFh7

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8000
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Re: Rugby

Messagepar ViKinG_42 » ven. févr. 24, 2017 23:55

Guiness Time !!!!
:alatienne:
BRING BACK KAEP IN DA NFL !

Image

Avatar du membre
falco20
Pro Bowler
Pro Bowler
Messages : 1786
Enregistré le : lun. janv. 04, 2010 14:24
Equipe préférée : denver broncos/sporting club de bastia
Localisation : bastia

Re: Rugby

Messagepar falco20 » sam. févr. 25, 2017 14:19

ViKinG_42 a écrit :Guiness Time !!!!
:alatienne:

pour ali williams et O'connor c'était co :shock: caine time cette nuit ,ils sont en garde à vue :shock:
Image


LE SPORTING CLUB DE BASTIA EST IMMORTEL

Avatar du membre
mode2
Pro Bowler
Pro Bowler
Messages : 1523
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 0:39
Equipe préférée : Oakland Raiders

Re: Rugby

Messagepar mode2 » sam. févr. 25, 2017 15:52

Aujourd’hui à 17h50 allez les Bleus face à l'Irlande! :clapclap:

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8000
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Re: Rugby

Messagepar ViKinG_42 » lun. févr. 27, 2017 3:57

H ou F, Guiness > Pastis :accord:
BRING BACK KAEP IN DA NFL !

Image

Avatar du membre
UTANA
Titulaire
Titulaire
Messages : 980
Enregistré le : dim. juin 05, 2011 10:10
Equipe préférée : RAIDERS, GATORS, ...
Localisation : IdF
Contact :

Re: Rugby

Messagepar UTANA » jeu. sept. 28, 2017 10:01

Trouver sur le net à l'attention de nos amis d'Amérique du nord-nord qui souhaiterais en apprendre davantage sur ce sport pas très accessible pour des néophytes

En-avant : règle de base du rugby. Il est interdit de passer le ballon à la main à un coéquipier se trouvant devant soi ou de lancer le ballon à la main devant soi.

Ruck : phase statique successive à un plaquage. Les soutiens doivent venir de leur camp (même ligne imaginaire) et rester sur leurs appuis - debout - pour récupérer le ballon, en le ramassant ou en poussant dans l'axe.

Mêlée : phase statique organisée faisant suite à un en-avant. Les deux packs s'affrontent aux commandements de l'arbitre. Il faut pousser dans l'axe et talonner le ballon. Une équipe peut choisir de faire une mêlée à la place d'un coup-franc ou d'une pénalité en sa faveur.

Touche : lorsque le ballon sort en touche. A 5 mètres de la ligne de touche, les joueurs s'alignent (de 2 à 7 joueurs) et le talonneur lance la balle dans l'axe de l'alignement. Les sauteurs peuvent être levés par leurs coéquipiers (lifteurs). Une touche peut être jouée rapidement si la balle est récupérée avant de partir dans le décor : le joueur peut faire une passe à un coéquipier ou à lui-même au-delà de la ligne des 5 mètres, dans l'axe ou vers son camp.

Pénalité : fait suite à une faute "grave". Hors-jeu, anti-jeu, mauvais geste, etc. La défense se place automatiquement à 10 mètres et ne doit pas intervenir si l'équipe attaquante joue vite. Sinon, elle recule à 10 mètres de plus. Possibilité de la jouer à la main, de taper en touche en ayant le droit de lancer le ballon, de choisir une mêlée avec l'introduction ou de viser les poteaux pour marquer 3 points.

Coup franc : sanctionne une faute technique, souvent après une mêlée ou une touche (mauvaise position en mêlée ou mauvaise introduction, faute dans l'alignement ou équipe en surnombre en touche...). Dans ses 22 mètres, on l'obtient en criant "mark" lors d'un ballon aérien récupéré de volée. Défense à 10 mètres, on peut jouer à la main, demander une mêlée. Possibilité de taper en touche, mais sans bénéficier du lancer. On ne peut pas viser les poteaux pour marquer des points.

Drop (drop-goal) : coup de pied tombé. Dans le cours du jeu, le joueur (souvent le numéro 10) laisse tomber le ballon juste devant lui et le frappe en direction des poteaux dès qu'il rebondit pour tenter de marquer 3 points.

Essai : aplatir le ballon dans l'en-but adverse en le portant ou en se jetant dessus suite à un coup de pied. La base ! 5 points. Donne le droit de tenter une transformation, sur la même ligne verticale imaginaire à la ligne d'en but.

Transformation : coup de pied posé faisant suite à un essai. Vaut 2 points. Attention, les adversaires ont le droit de courir vers le joueur pour contrer la balle dès qu'il a entamé sa course d'élan.

Avants : les 8 joueurs du "pack", les "gros", les costauds. Ils participent aux phases statiques organisées pour le gain du ballon (les touches et les mêlées). Dans le jeu, ce sont eux qui ont un rôle prépondérant dans les rucks, les mêlées ouvertes (ou spontanées) et ils défendent autour des phases statiques, au plus près des regroupements. Ils essaient de franchir la ligne défensive en force, dans l'axe ou au près des regroupements. Organisés en 3 lignes, qui correspondent à leur position en mêlée fermée (ou ordonnée).

1ère ligne : deux piliers et un talonneur au milieu. Les plus petits, mais les plus costauds du pack. Les piliers calent la mêlée, en particulier le pilier droit, souvent le plus puissant. Le talonneur coordonne l'entrée en mêlée, la poussée et talonne le ballon introduit vers l'arrière, en direction des pieds de son numéro 8 (3° ligne).

2ème ligne : les plus grands et les plus costauds du pack. Au nombre de deux. Poussent fort en mêlée, sautent en touche, "nettoient" dans les rucks, poussent dans les regroupements. Ce sont eux qui font le travail de sape, le travail de l'ombre.

3ème ligne : un numéro 8 au milieu, puissant et technique, qui a le droit de ramasser le ballon en mêlée fermée pour franchir la ligne davantage. Deux 3ème lignes aile, un peu plus légers. Les décathloniens du rugby, la liaison entre avants et trois-quarts dans le jeu, les plus gros plaqueurs, capables de sauter en touche. Poussent aussi sur les piliers en mêlée fermée pour caler l'ensemble.

Trois-quarts : les 7 joueurs des lignes arrières. Les "gazelles", plus rapides et moins lourds que les joueurs du pack. Utilisent la largeur du terrain pour franchir la ligne de défense adverse. Ils sont les seuls -sauf très rare exception- à utiliser le jeu au pied pour avancer vers le camp adverse ou mettre l'adversaire sous pression en obtenant des touches près de la ligne d'en-but adverse.

Demis (de mêlée et d'ouverture) : le 9 et le 10, la charnière. Le 9 guide le pack, introduit en mêlée, anime le jeu. Relais systématique après chaque phase de contact pour redonner la balle à des avants pour franchir au près ou éjecter la balle pour ses trois-quarts, le plus souvent en donnant la balle à son demi d'ouverture. Le demi d'ouverture, numéro 10, est le chef d'orchestre des lignes arrières, le stratège, celui qui lance les attaques, annonce les combinaisons pour surprendre l'adversaire ; il peut jouer au pied vers le camp adverse pour récupérer la balle ou mettre la pression, taper des chandelles, des drops. C'est souvent lui le buteur de l'équipe. Il commande aussi les montées défensives de la ligne de trois-quarts.

Centres : le 12 et le 13. Des joueurs solides, rapides, pouvant jouer au pied ou à la main. Gros plaqueurs. Ce sont eux qui se disputent le milieu du terrain, pour franchir ou libérer de l'espace pour leurs ailiers. Souvent soutenus par les 3ème ligne dans le cours du jeu.

Ailiers : le 11 et le 14. Les joueurs les plus vifs et rapides, les finisseurs, les relanceurs. Ils restent en général le long des lignes de touche, mais peuvent s'impliquer aussi sur des combinaisons au milieu du terrain. Aident l'arrière à défendre lors des coups de pied adverses.

Arrière : le 15, le dernier rempart. Dernier défenseur, attaquant polyvalent lorsqu'il s'intègre dans la ligne d'attaque pour amener le surnombre. Habile sur les ballons hauts et les chandelles, doté d'un bon coup de pied de dégagement pour remettre la pression sur le camp adverse ou trouver des touches. Il est souvent aussi buteur.

Carton jaune/rouge : fautes techniques répétées, mauvais gestes, brutalités... sont sanctionnées par des cartons jaunes ou rouges (deux cartons jaunes équivalent à un carton rouge). Un joueur recevant un carton jaune doit quitter les terrain pendant 10 minutes sans être remplacé. Le carton rouge équivaut à une expulsion définitive du terrain.

Petit côté (côté fermé) : lors d'une phase statique, partie du terrain la plus étroite (ligne droite imaginaire d'une touche à l'autre).

Grand côté (côté ouvert) : lors d'une phase statique, partie du terrain la plus large.

Plaquage : il s'effectue entre les chevilles et la ligne des épaules en saisissant le joueur adverse avec ses bras ou en appuyant plus ou moins avec son épaule. Les plaquages au dessus de la ligne des épaules, plaquages hauts ou cravates sont interdits, de même que les plaquages cathédrales - soulever un joueur et le jeter par terre - et sont sanctionnés d'un carton jaune ou rouge. Une percussion ne peut être effectuée que par le joueur portant la balle pour avancer en écartant les joueurs adverses avec ses épaules.

Cuillère : lorsqu'un joueur adverse file vers l'en-but, le défenseur peut se jeter et taper du bout des doigts un des deux pieds du joueur pour le rabattre vers l'autre, provoquant un croche-pied. Geste autorisé mais dangereux.

Cravate : plaquage au dessus de la ligne des épaules ; dangereux et interdit, sanctionné d'un carton jaune ou rouge.

Contester un ballon : lors d'une phase statique, le défenseur tente de récupérer le ballon. Debout, en essayant de l'arracher à son adversaire qui est debout ou au sol. Au sol, en se liant avec un coéquipier ou seul, mais toujours debout, pour essayer de se placer au dessus du ballon afin que ses coéquipiers puissent le récupérer.

Libérer (lâcher) le ballon : obligatoire dès lors qu'un joueur est plaqué au sol. Le joueur essaye de placer le ballon vers son camp quand il se retrouve au sol. S'il ne le fait pas ou qu'il le retient, il est sanctionné d'une pénalité (carton jaune pour fautes à répétition).

Nettoyer : lorsqu'un coéquipier se fait plaquer, action consistant à lui apporter de l'aide en se plaçant au-dessus de lui, sur ses appuis, pour empêcher les défenseurs de s'emparer de la balle.

Gratter : action qui consiste à récupérer le ballon au sol de façon illicite, soit en n'étant pas sur ses appuis, soit en le talonnant à la main... Sanctionné d'une pénalité. Utilisé aussi pour ralentir les sorties de ballon adverses pour faciliter les replacement de sa défense en plaçant ses mains quelques secondes sur le ballon ou autour des mains du joueur plaqué.

Plonger :
1) Dans l'en-but, pour marquer un essai.
2) Mais signifie aussi se jeter dans un regoupement pour récupérer la balle ou protéger la sortie du ballon. Interdit et sanctionné d'une pénalité.

Passe : donner le ballon à un coéquipier vers l'arrière (ligne parallèle imaginaire à l'en-but adverse) à la main. Passe au pied possible, vers l'avant ou l'arrière, mais le coéquipier doit être derrière le joueur effectuant la passe au pied. Passe sautée : passe à un joueur au loin, en évitant un ou plusieurs coéquipiers intercalés. Passe volleyée : passe à un coéquipier sans contrôle, un peu comme au volley-ball. Très spectaculaire.

Chistera : passe effectuée à la façon du geste de pelote, avec le ballon placé à l'arrière de la main. Très en vogue.

Chandelle : coup de pied très haut en direction du camp adverse dans le but d'être récupéré. Les joueurs attaquants doivent être derrière le botteur ; si des coéquipiers sont devant le botteur, ils lèvent les bras, n'ont pas le droit de jouer et font action de repli vers leur camp. Ils n'interviennent que quand le botteur les dépasse pour les remettre en jeu.

Renvoi aux 22 mètres : lors d'un coup de pied vers le camp adverse, si le ballon dépasse la ligne d'essai (ou si le défenseur aplatit dans son propre en-but lorsque le ballon y a été envoyé par une adversaire), il se retrouve en "ballon mort". Le jeu reprend pour l'équipe qui défend par un renvoi 22, sur la ligne se trouvant à 22 mètres de son en-but, les adversaires devant se trouver au-delà de cette ligne, et ses coéquipiers derrière lui.

Coup d'envoi : pour débuter le match, et après la mi-temps. Coup de pied tombé, depuis la ligne médiane. Les coéquipiers se trouvent derrière la ligne imaginaire du botteur, les adversaires au-delà le la ligne des 10 mètres. Le coup de pied doit dépasser la ligne des 10 mètres, sans quoi l'adversaire bénéficie d'une mêlée au centre du terrain avec introduction. Idem si le ballon est tapé directement en touche.

Hors-jeu : un joueur est en position de hors-jeu s'il se trouve soit devant un coéquipier porteur du ballon, ou devant un coéquipier qui tape le ballon vers le cap adverse. Mais attention, l'arbitre ne sanctionne le joueur se trouvant dans cette position que si elle gêne l'adversaire. Lors d'une mêlée, la ligne de hors-jeu pour les avants est la ligne imaginaire passant par le ballon, mais les joueurs doivent rester liés tant que le ballon n'est pas sorti. C'est donc le 9 qui est souvent sanctionné sur ce type d'action. Sur un ruck, les joueurs doivent être derrière les pieds des participants au ruck. Sur une mêlée, les trois-quarts doivent être à 5 mètres de derniers pieds du 8 tant que le ballon n'est pas sorti; à 1o mètres sur une touche (sauf le 9).

Laisser l'avantage : l'arbitre voit une faute, la signale en levant uniquement le bras vers le haut (pénalité), en levant son bras replié (bras cassé ou coup-franc) ou tendu à l'horizontale (en avant) mais laisse jouer l'équipe qui attaque. Si l'équipe attaquante n'est pas gênée dans sa progression par la faute adverse, l'arbitre ne siffle pas et rebaisse la bras. Si l'équipe attaquante ne parvient pas à avancer, l'arbitre revient à l'endroit de la faute initiale et donne donc une pénalité, coup-franc ou mêlée à l'équipe attaquante.



Image Go Jamie go !
#BringBackKaep7


Retourner vers « Tout et rien »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités