Buffalo Bills

...et ici, on parle de toutes les équipes de la conférence américaine...

Modérateur : Groupe modérateurs

Avatar du membre
khamza
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 10361
Enregistré le : mar. janv. 05, 2010 18:45
Equipe préférée : Chargers /Panthers /Steelers

Re: Buffalo Bills

Messagepar khamza » lun. janv. 08, 2018 22:54

NFL Fashion influencer. Si tu ne sais pas t'habiller comme ça, tu ne sais pas t'habiller!
Image

Avatar du membre
Tili
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 7341
Enregistré le : mar. févr. 04, 2014 16:20

Re: Buffalo Bills

Messagepar Tili » mar. janv. 09, 2018 3:10

Chaové a écrit :en tant que fan des Bills, je n'ai jamais rien vu d'autre que Trent Edwards / Fitzpatrick / EJ Manuel / Taylor.
Bledsoe a fait deux-trois trucs mais je suppose que tu ne suivais pas à l'époque.

Belle saison au final pour les Bills. Leurs supporters seront sûrement les seuls à faire la fête malgré une élimination vu l'immense victoire que c'était de participer aux playoffs.
Image
Mes articles
-Dernier- JAGUARS 2017 : AU REVOIR ANONYMAT ?!
Ici (1er novembre)

-Précédent- 2017 semaine 7, une NFL sur la défensive
Ici (25 octobre)

Avatar du membre
Chaové
Rookie
Rookie
Messages : 325
Enregistré le : ven. sept. 12, 2014 18:57
Equipe préférée : Bills

Re: Buffalo Bills

Messagepar Chaové » mar. janv. 09, 2018 19:23

Tili a écrit :
Chaové a écrit :en tant que fan des Bills, je n'ai jamais rien vu d'autre que Trent Edwards / Fitzpatrick / EJ Manuel / Taylor.
Bledsoe a fait deux-trois trucs mais je suppose que tu ne suivais pas à l'époque.


En effet :wink:

Mon petit bilan de la saison, qui en fait n'est pas si petit que ça ... :mrgreen: Du coup je vais le faire en plusieurs parties.


Recap'

9-7, deuxièmes de l'AFC Est, et élimination en WC après une première qualification en playoffs depuis 1999. Evidemment, la saison doit être considérée comme un succès, même si les Bills finissent entre 7-9 et 9-7 depuis un paquet d'années. Un gros succès même, si on tient compte :

- de la qualif' en PO et de son côté "émotionnel" après une si longue période de disette.

- du fait qu'à la fois le HC et le GM étaient des rookies à leur poste.

- que cette doublette a d'emblée pris d'énormes risques en n'hésitant pas à faire des trades aussi importants qu'inattendus : dégager des jeunes aussi talentueux et importants pour l'équipe que Sammy Watkins, Ronald Darby et Marcell Dareus demandait une sacrée paire et une bonne dose de confiance en soi. Finalement, ces trades se sont révélés très bénéfiques à part celui de Dareus (mais il faut considérer que ce dernier a été dégagé pour des raisons financières et pas sportives).

- que ces trades ont fait en sorte que la majorité des observateurs et des fans, en début de saison, voyaient les Bills comme une des pires équipes de la ligue, promise à un choix dans le Top5 de la draft.

- que la confiance engrangée pour l'avenir immédiat est énorme, et que l'équipe ne s'est pas déforcée tout en récupérant pas mal de hauts choix de draft.

Le début de saison a été tonitruant, avec une équipe se retrouvant à 5-2 avec des victoires faciles à domicile contre les Broncos (qu'on ne savait pas encore si mauvais), les Raiders et les Bucs, et surtout une victoire à l'extérieur à Atlanta. Aussi vite qu'ils les avaient promis à une saison pourrie, beaucoup se sont mis à voir les Bills plus beaux qu'ils ne l'étaient vraiment. Et sans doute les joueurs également... Une série de 3 matchs abominables plus tard, avec 45 points encaissés de moyenne contre Jets/Saints/Chargers, les choses étaient déjà différentes.

Les tournants de la saison ont été une victoire solide à Kansas City, à la Bills (16-10). Puis, après une défaite à domicile contre les Patriots, un match de folie gagné à Buffalo contre les Colts en OT sous des paquets de neige. La double confrontation contre les Dolphins, entrecoupée par une nouvelle défaite contre New England, a été parfaitement négociée, clôturant la saison sur un nouveau bilan de 9-7. Une fois n'est pas coutume, la chance (représentée par un tie-breaker et un TD d'Andy Dalton contre les Ravens) a tourné du bon côté, envoyant Buffalo en playoffs.

La défaite 10-3 à Jacksonville en Wild Card aurait été dure à encaisser sans l'euphorie provoquée par la qualif', car Jacksonville ne s'est pas franchement montré supérieur à Buffalo dans un match hyper fermé.

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8104
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Re: Buffalo Bills

Messagepar ViKinG_42 » mar. janv. 09, 2018 19:34

khamza a écrit :

J'pense que je vais aller m'ouvrir un magasin de tables pliantes à qlqs pas du stade des Bills.
BRING BACK KAEP IN DA NFL !

Image

Avatar du membre
Chaové
Rookie
Rookie
Messages : 325
Enregistré le : ven. sept. 12, 2014 18:57
Equipe préférée : Bills

Re: Buffalo Bills

Messagepar Chaové » mar. janv. 09, 2018 21:00

Offense

Comme depuis des années, la formule a été la même malgré un playcalling un peu plus équilibré qu'auparavant : Buffalo n'avance pas à la passe (31ème attaque en termes de yards) tout en se reposant énormément sur un jeu de course dominant (6ème attaque). La moyenne de points marqués (18.9) se situe encore une fois dans la moyenne basse (22ème).

QB

Au bout de trois ans en tant que starter, on commence à connaître Tyrod Taylor par coeur :

-gros bras (inutilisé), capacité à étendre les plays grâce à son agilité, à aller chercher des 1st downs inespérés avec ses jambes, soin extrême apporté à la conservation du ballon (4 interceptions et 2 fumbles perdus),...
-allergie à toute prise de risques, forte tendance à jouer des passes courtes y compris dans des situations où elles sont totalement inutiles, incapacité à opérer un come-back en fin de match, à faire gagner l'équipe dans un match à haut score,...

On sait donc ce qu'on a, ce qu'on a pas, et au bout de trois ans et d'une quarantaine de matchs débutés, on peut raisonnablement penser qu'il ne progressera plus. Bien entouré, c'est un game manager honnête, voire un back-up de grand luxe, mais il n'a pas l'étoffe d'un titulaire dans une équipe comme Buffalo qui ne dispose d'aucun gros point fort. Il est donc temps de penser à passer à la suite, l'année prochaine ou la suivante au plus tard.

Ce sera probablement le cas, comme l'a prouvé son benching contre les Chargers au profit de Nathan Peterman. Une catastrophe qui aura au moins permis de remarquer que la solution ne se trouve pas en interne. Peterman n'est pas aussi mauvais que ses 5 interceptions en une mi-temps l'ont laissé suggérer, mais il n'a pas l'étoffe d'un titulaire et n'est pas une de ces perles qu'on trouve un peu par hasard au 5ème tour de la draft. Cela dit, il a un bras correct et la volonté (contrairement à Taylor) de prendre des risques. Il ne peut que progresser au niveau de sa vision du jeu et de sa prise de décision, il devrait donc pouvoir faire un QB2 intéressant pour l'avenir à un prix réduit.

RB

Une qualification en PO, et même une saison positive n'auraient pas été possibles sans LeSean McCoy (1.138 yards, 6TD, 1 seul fumble perdu) qui reste un des meilleurs running backs de la ligue et surtout un gros playmaker, et qui est le seul joueur absolument indispensable à la réussite de l'équipe. D'autant que cette année, il a aussi été le meilleur receveur chez les Bills (59 réceptions, 448 yards, 2TD) avec sa capacité à transformer une passe courte en 1st down. Le problème est qu'à 30 ans, il n'a probablement plus qu'une ou deux saisons à très haut niveau devant lui et que là aussi, il va devenir nécessaire de penser à l'avenir.

Amener Mike Tolbert était intéressant d'un point de vue tactique, où son style de course totalement différent peut faire beaucoup de bien sur des tentatives courtes. Ca a fonctionné quelque fois, mais plus nombreuses ont été les fois où l'OC Dennison a court-circuité les chances de l'équipe d'avancer en s'obstinant à le faire courir vers l'extérieur, la plupart du temps pour perte.

L'apport de Patrick DiMarco a été appréciable avec de bons blocks pour ouvrir des brèches, mais il n'a pas nécessairement justifié son salaire. Taiwan Jones et Travaris Cadet ont été totalement anecdotiques, sont FA et doivent être libérés.

WR

Pathétique, il faut le dire. Jordan Matthews (282 yards et 1TD) venait en bonus du tour de draft reçu pour Ronald Darby, mais il ne sait pas jouer sur l'extérieur où il faut privilégier le développement de Zay Jones. Il a été très emmerdé par les blessures et il est FA. Comme il doit encore avoir pas mal de crédit après ses 3 premières saisons positives, le resigner serait clairement une mauvaise idée.

Zay Jones, justement, a été très décevant. Arrivé en tant que recordman aux réceptions en NCAA, il a eu des circonstances atténuantes dans le sens où il a été directement catapulté WR2 dans une équipe dont le QB ne prend aucun risque... Il a très mal démarré l'année avec de nombreux drops, dont un en particulier qui a coûté la victoire chez les Panthers. Il s'est bien repris en milieu de saison avant de disparaître à nouveau sur la fin, mais cette fois parce que Taylor ne le ciblait quasiment plus. Il finit l'année avec 27 réceptions, 316 petits yards et 2TD. Le (gros) potentiel est quand même là.

Kelvin Benjamin est arrivé à la mi-saison contre un 3ème tour de draft. Et en 6 matchs, perturbé par de petites blessures, il a gagné presque plus de yards que les 2 précédents (217 pour 1TD). Après une meilleure intégration dans l'équipe, il sera certainement très important l'an prochain car il reste une grosse menace en red zone.

Etonemment, le leader aux yards chez les WR aura été Deonte Thompson. De mémoire, arrivé du practice squad des Bears ou bien peu après un cut. 27 réceptions et 430 yards. Il est Free Agent mais ne devrait pas coûter cher à prolonger pour un an ou deux, ce qui en ferait un bon WR3/4.

Au vu des performances des meilleurs receveurs de l'équipe, inutile d'évoquer les anonymes ... :mrgreen:

TE

Charles Clay nous a sorti une année classique, à 49 réceptions, 558 yards et 2TD. C'est une pièce assez importante de l'équipe, bon bloqueur, capable de débloquer certaines situations avec ses mains sûres et sa capacité à faire du YAC. Mais il reste bien trop cher par rapport à son apport chiffré.

Nick O'Leary commence à devenir un joueur intéressant (22 réceptions, 322 yards et 2TD) et a montré cette saison que l'équipe n'était pas forcément dépendante de la santé de son collègue. Il n'a pas les épaules d'un titulaire mais c'est une roue de secours utile qui a pu sortir quelques bonnes performances.

Logan Thomas a apporté quelque catchs, rien de plus.

OL

Un seul joueur manquant peut déséquilibrer tout le reste. On ne parle jamais de Cordy Glenn, joueur très sous-estimé, mais c'est un excellent Left Tackle jouant à un haut niveau pour les Bills depuis des années. Le problème est qu'il a loupé 10 matchs cette année, en + des 5 de l'année dernière, et que ces récentes blessures et son gros contrat ne le mettent pas à l'abri d'un futur trade, tant qu'il possède une importante valeur marchande. Son absence prolongée à forcé le rookie Dion Dawkins à prendre sa place, où il s'est bien débrouillé. Moins exposé sur le côté droit, il représente un très bon joueur d'avenir. Richie Incognito reste au niveau, tant à la protection qu'en run block et, pour ce que ça vaut, a de nouveau été sélectionné pour le Pro-Bowl. Le seul problème le concernant est son âge (34), tout comme celui du Center Eric Wood (31) qui, s'il joue toujours à un niveau très correct, voit son niveau baisser d'année en année.

Le côté problématique est clairement le droit, où Jordan Mills (OT) et Vladimir Ducasse (G) sont clairement mauvais et nécessitent un upgrade. Deux positions qui font partie des plus gros needs pour la prochaine offseason.

Dans l'ensemble, les performances de la ligne offensive ont été satisfaisantes. Un coup de moins bien malgré tout dans le run-block. Même si ça reste clairement une des forces de l'équipe, le jeu de course des Bills n'est plus aussi ultra-dominant que ces deux dernières années. Il est assez compliqué d'évaluer la protection de passe, car Taylor est comme d'habitude responsable d'un grand nombre des sacks qu'il prend à force d'attendre désespérément un WR wide open pour un lancer sans aucun risque.

Le MVP

LeSean McCoy. Sans aucune discussion.

Avatar du membre
Chaové
Rookie
Rookie
Messages : 325
Enregistré le : ven. sept. 12, 2014 18:57
Equipe préférée : Bills

Re: Buffalo Bills

Messagepar Chaové » mar. janv. 09, 2018 21:43

Defense

Dans le plus pur style 'bend but don't break', la défense de Buffalo n'a clairement pas payé de mine cette année, tout en restant très efficace. 26ème aux yards encaissés, 20ème à la passe, 29ème à la course, clairement des chiffres dignes d'une défense de (très) bas de tableau. Mais les défenseurs de Buffalo se sont particulièrement distingués, surtout pendant la première moitié de la saison, à provoquer des turnovers pour les transformer en points ou mettre l'attaque en position de le faire à leur place. De grosses améliorations seront toutefois nécessaires pour la saison prochaine.

Defensive Line

La ligne de Buffalo n'est clairement plus ce qu'elle a été il y a quelques années. Au milieu, Kyle Williams reste une présence perturbante pour une attaque, aussi bien pour défendre le run que pour presser le QB adverse depuis l'intérieur, mais il vieillit (35 ans) et son niveau décline logiquement malgré tout. Il n'a plus le niveau pour être un DT#1 dominant, et il est de plus free agent donc sa présence n'est pas garantie à l'avenir. Adolphus Washington l'a secondé la plupart du temps, pour un résultat honnête, mais un upgrade est nécessaire. Cedric Thornton est un vétéran utile mais pas un titulaire envisageable.

Sur le côté, Jerry Hughes est toujours ultra-motivé (parfois beaucoup trop) et se révèle toujours utile (4 sacks) mais il n'a clairement plus le même impact depuis qu'il ne bénéficie plus de la présence de Mario Williams de l'autre côté du terrain. Shaq Lawson, après une année rookie quasi-blanche, a bien démarré la saison (4 sacks, 1 fumble forcé) mais s'est de nouveau blessé et a raté les 5 ou 6 derniers matchs de la saison. Sans grosse saison de sa part l'an prochain, on finira par parler de début de bust... La bonne surprise est venue de Eddie Yarbrough, rookie non drafté, mais il n'est qu'un back-up malgré tout.

On a pu remarqué après le trade de Marcell Dareus que s'il n'avait quasiment plus aucun impact statistique au niveau du pass-rush (double teams constants), il était capital pour la défense contre la course en première ligne. L'effondrement de la run defense après son départ ne peut pas être une coïncidence. Cet aspect ajouté à un pass rush très moyen donc, le niveau de la D-Line a été très insatisfaisant cette saison.

LB

L'autre partie de la défense qui ne s'est pas montrée au niveau. Par manque de temps et de moyens, c'était aussi une unité clairement laissée de côté par le front office lors de la dernière offseason.

A 34 ans, Lorenzo Alexander a de nouveau été titulaire cette année. Pour un joueur de son âge et sorti un peu de nulle part, il a posé une bonne saison d'un point de vue statistique (73 tackles, 3 sacks, 3 fumbles forcés). C'est un leader, un combattant, mais c'est surtout un pass-rusher qui joue LB dans une 4-3 et qui a de grosses lacunes en coverage. Il est toujours sous contrat et s'il garde son niveau, il sera intéressant de le garder mais c'est un 2-down player qui peut aussi décliner du jour au lendemain.

Preston Brown est leader NFL au nombre de tackles (144) mais c'est un MLB très moyen, sans QI football et avec lui aussi de gros trous d'air quand il s'agit de couvrir à la passe. Il est FA après son contrat rookie, et il ne sera sans doute pas conservé.

Ramon Humber a été une très bonne surprise au début de saison avant de se blesser pour plusieurs matchs. Il présente globalement les mêmes défauts que ses collègues. Utile mais probablement pas comme titulaire.

C'est le rookie Matt Milano qui a surtout profité de son absence pour se faire une place dans cette unité de LB. Il a quelques défauts de jeunesse et peut parfois passer à coté de son match comme il peut sortir d'excellentes performances. S'il continue à progresser, il pourrait devenir un titulaire très correct à bas prix pour les prochaines années.

Clairement une partie de l'équipe qui nécessite de grosses améliorations dans les prochains mois. C'était déjà le cas l'an passé, un besoin qui avait été ignoré mais qui ne le sera sans doute plus lors de la prochaine offseason.

Secondary

C'était la plus grosse crainte des fans avant le début de la saison, et finalement c'est l'unique unité défensive qui a correctement fait son boulot.

Tre'Davious White (4 interceptions, 1 fumble forcé) est parfois (rarement) passé à côté de ses matchs, mais pour un rookie de fin de 1er tour (obtenu en plus via un trade down), les Bills n'auraient pas pu trouver mieux. Certains QB l'ont même, au cours de la saison, ostensiblement évité pour se concentrer sur l'autre moitié du terrain. Il a joué à un très haut niveau, celui d'un DROY, même s'il a injustement et ridiculement été snobé par la NFL dans ses nominations. Très très bonne pioche.

EJ Gaines (3 fumbles forcés, 1 interception) est arrivé des Rams en même temps qu'un tour de draft dans le trade pour Sammy Watkins. Il est particulièrement injury-prone mais il a lui aussi très bien joué tout au long de la saison en tant que titulaire. Il est FA cette année mais il est nécessaire de le conserver, probablement d'ailleurs à un bon prix étant donné sa tendance à se blesser.

Quand il n'était pas là, c'est Shareece Wright qui a pris le relais. Avec des hauts et des bas. Suffisant pour un CB3 s'il reste à ce niveau et que Gaines ne se blesse pas, un petit upgrade ne serait pas de refus néanmoins.

Le plus gros coup de l'inter-saison, c'est le recrutement du duo de Safefies. Micah Hyde (13 passes défendues, 5 interceptions) en provenance des Packers, et Jordan Poyer (13 passes défendues, 5 interceptions, 2 sacks) de Cleveland, ont enchaîné les big plays tout au long de l'année. Cette année, ils ont constitué un des meilleurs duos arrière de la NFL. A respectivement 6.5 et 3.5M$ contre le cap, ils sont jeunes, signés sur le long-terme et constituent une partie de la défense largement au niveau et à laquelle il ne convient pas de toucher.

Le(s) MVP

La secondary dans son ensemble. Impossible d'en tirer un hors du lot.

Avatar du membre
Chaové
Rookie
Rookie
Messages : 325
Enregistré le : ven. sept. 12, 2014 18:57
Equipe préférée : Bills

Re: Buffalo Bills

Messagepar Chaové » jeu. janv. 11, 2018 11:44

Special Teams

Pas grand chose à en dire. Dans la moyenne en ce qui concerne les couvertures de punts et de kicks, mais rien d'emballant dans l'autre sens non plus. Colton Schmidt (P) a sorti une bonne année. Stephen Hauschka (K) est clairement un upgrade par rapport à Dan Carpenter, qui était pourtant très bon. Une régularité autant sur FG que sur extra-point, et à la clé le record NFL du nombre de FG consécutifs de 50+ yards. Rien à changer ici.

Coaching

Defense

Pour avoir été pendant des années le coordinateur défensif d'une équipe qui n'était pas réputée pour être une passoire, les résultats de Sean McDermott cette saison ont été décevants.

Lui et Leslie Frazier (DC) ont au moins eu l'intelligence et le mérite de passer de la 34 exotico-oléolé de Rex Ryan à quelque chose de plus classique, mieux adapté aux joueurs à disposition. Ca a remarquablement fonctionné durant une bonne moitié de saison, pour deux raisons principales : la capacité à provoquer des turnovers adverses, et une défense contre la course qui tenait encore la route. Ca ne fait aucun doute que Marcell Dareus a été dégagé essentiellement pour des raisons financières (et aussi, un peu, comportementales) mais je pense que tout le monde a gravement sous-estimé son apport dans le Front 4. S'il ne faisait quasiment plus rien en termes de pass-rush (avec les stats qui vont avec), sa présence était finalement perturbante pour les attaques adverses et les perfs défensives de Buffalo ont plongé une fois son départ pour Jacksonville acté. C'est alors le backfield qui a tenu la baraque tant bien que mal.

Il était difficile de faire beaucoup mieux, la défense étant perçue dès le début de la saison comme le point faible de l'équipe. Mais le fait que cette défense a vécu (ou sombré) par sa capacité à créer des pertes de balle souligne d'autant plus le manque de profondeur du depth chart et un manque qualitatif certain à plusieurs positions : si ça tient carrément la route dans la Secondary, les trous sont importants sur la D-Line et encore plus au poste de LB. Après une offseason complète et des moyens en suffisance pour la draft/FA, on pourra évaluer de façon beaucoup plus précise le duo McDermott/Frazier la saison prochaine.

Offense

Peut-être encore plus problématique, pourtant les moyens étaient supérieurs même si clairement pas emballants. Rick Dennison doit absolument être remplacé par quelqu'un de plus compétent.

Avec quasiment le même personnel, le meilleur jeu de courses NFL de 2015 et 2016 a clairement effectué un pas en arrière, avec notamment un LeSean McCoy à a peine 4yards/course malgré ses nombreux big plays. Le changement de système de block est notamment en cause, et il était frappant lors de plusieurs matchs de voir un McCoy se prendre tackle for loss sur tackle for loss.

Même si le corps de WR était probablement un des pires de la ligue, Dennison n'a pas su jouer sur les points forts de Tyrod Taylor. Si Taylor a enfin pu, au bout de deux saisons, apprendre ce qu'était une passe plein centre, ça a été au détriment de sa principale qualité, à savoir la précision de ses passes longues sur l'extérieur. C'est bien simple, je ne me rappelle pas plus de deux ou trois plays cette saison où Taylor a tenté la profondeur, et les Bills sont la seule équipe a ne pas avoir su poser le moindre jeu de 50+ yards à la passe sur toute une saison... Et Taylor a posté les pires stats depuis son intronisation comme titulaire, avec un ridicule 14 TD en fin de saison.

Ajoutons à ça : un playcalling particulièrement douteux à certains moments pour ne pas dire complètement débile, avec des handoffs sur 3&12, des passes latérales en espérant que McCoy en fasse quelque chose,... le clou du spectacle étant d'envoyer Mike Tolbert (Mike Tolbert !!!) courir des pitches ou directement off-tackle :shock: :shock: :shock: Et une incapacité totale à s'adapter au jeu de l'adversaire. Buffalo a souvent bien débuté ses matchs offensivement avant de s'effondrer complètement en 2MT. Je n'ai plus les chiffres en tête, mais de mémoire les Bills ont marqué en moyenne moins de 6 points en deuxième mi-temps cette saison ...

Alors s'il est clair que notre OC n'a pas été gâté cette année avec son personnel, il n'a clairement pas su l'utiliser correctement non plus. Contrairement à son homologue défensif, aucun aspect de son travail ne peut être souligné positivement, tout ayant été médiocre au mieux, parvenant même à affaiblir les rares points forts de l'attaque. Remplacement nécessaire. Et quand on sait qu'il n'était que la 3ème option de McDermott au moment de son engagement, il ne devrait pas avoir trop de scrupules à s'en débarasser.

Head Coaching

Sean McDermott était un rookie cette année et ça s'est vu, avec pas mal de petites erreurs dans la gestion des temps-morts, de l'horloge,... Rien qui ne puisse s'améliorer avec l'expérience.

Dans sa philosophie de jeu, McD est clairement au cours d'un match un conservateur, un adepte de la non-prise de risque. En témoignent par exemple les match contre les Colts (dans des conditions très particulières, c'est vrai) ou les Jaguars en Wild Card. Avec une attaque très difficile à faire avancer de façon consistante et régulière, une plus grande prise de risques en Red Zone et de façon générale aurait été appréciable. Ca a fini par tourner dans son sens, tant mieux ... Un autre aspect de sa prise en charge est aussi une très grande confiance en lui et l'absence d'hésitation à faire le ménage ou à prendre des décisions difficiles, comme les trades de Watkins/Darby/Dareus. Le benching de Taylor en faveur de Peterman était une décision compliquée, et pour certains incompréhensible, en plein run pour les PO. Ca a tourné en catastrophe mais il a eu l'intelligence de ne pas s'obstiner. Encore une fois, ça a fini par tourner en sa faveur, la qualif' pour les playoffs effaçant le reste. Il est quand même passé dans le chas de l'aiguille, une bonne partie de la fan base étant déjà prête à réclamer sa tête.

Sur un point beaucoup plus positif, sa principale qualité semble être sa capacité à motiver une équipe à se surpasser et donner le meilleur d'elle-même, à jouer pour lui (tout comme Rex Ryan) tout en restant très disciplinée (pas du tout comme Rex Ryan...). Transformer une équipe de no-names que tout le monde voyait tanker pour obtenir un choix du Top3 à la draft en une équipe qualifiée en Wild Card était pas donné à tout le monde, et une grande partie du crédit lui revient. Beaucoup de choses ont reposé sur la chance, qui pour une fois a tourné en faveur de Buffalo, tant mieux pour lui... S'il parvient à sortir une autre saison positive la saison prochaine, il sera probablement HC des Bills pour pas mal d'années à l'avenir.

Avatar du membre
Chaové
Rookie
Rookie
Messages : 325
Enregistré le : ven. sept. 12, 2014 18:57
Equipe préférée : Bills

Re: Buffalo Bills

Messagepar Chaové » sam. janv. 13, 2018 12:46

2018, Needs, Draft, FA,...

La qualification et la fin de la série sans playoffs ne doivent pas effacer une chose : un bilan de 9-7, ce n'est pas mieux que ce qu'avait fait Doug Marrone et à peine + que Rex Ryan, moins bonne équipe ou pas. D'autant que les Bills ne doivent leur accession à la phase suivante qu'à l'aide des Bengals et à un départ catastrophique des Chargers.

Cette équipe est pleine de trous et présente plus de needs qu'elle n'en a eu depuis plusieurs années, sans compter le fait qu'elle est à la croisée des chemins en ce qui concerne le poste de QB. Si l'offseason est bien gérée, les Bills pourraient devenir un outsider sérieux dans les prochaines années. Si elle ne l'est pas, on sera reparti pour une longue période de disette et de médiocrité.

Au-delà de ces points sombres, Buffalo peut compter sur trois points positifs, dont deux sont tout à fait inhabituels :

D'abord, en parvenant à mener l'équipe à jouer son premier match au mois de janvier depuis 1999, le duo Beane/McDermott s'est ménagé quelque chose qu'aucun duo coach/GM n'a pu disposer depuis le siècle dernier : du crédit et du temps. Même avec des fans aussi exigeants que ceux des Bills, leur cote de popularité en ce moment crève les plafonds auprès du public. Et probablement aussi auprès du proprio, certainement aux anges d'avoir pu connaître les PO dès sa quatrième année de prise de fonction. Cela permettra au duo de poursuivre tranquillement, au moins dans un premier temps, ce qu'ils appellent leur Process, à savoir un grand ménage et remodélisation de l'équipe et de la franchise quitte à faire des malheureux, trader à tout va et dégager les gros salaires. Ca a particulièrement bien commencé et personnellement, je suis très curieux de voir dans quel sens ça va aller après une deuxième offseason.

Ensuite, conséquence directe de ce Process, les Bills disposent de nombreux hauts choix de draft et donc d'une importante marge de manoeuvre quelle que soit la direction prise. Le 2ème Round 3 a déjà été investi sur Kelvin Benjamin (ce qui sera probablement justifié) mais les Bills disposent toujours des choix 21&22 au 1er tour, et 53&56 au 2ème tour.

Enfin, la franchise dispose d'une marge de manoeuvre intéressante au niveau du salary cap. Le cut de Tyrod Taylor, qui semble de plus en plus probable, devrait donner aux Bills à peu près 45M$ de cap disponible. De quoi assurer une grosse arrivée (Cousins ?) ou l'arrivée de plusieurs FA intéressants tout en resignant ceux déjà présents dans l'équipe.

Needs

Par ordre d'importance selon moi :

QB

Je n'ai jamais été un Taylor-hater, mais au bout de 3 ans et sans progrès visible, il est clairement temps de passer à autre chose. Deux possibilités assez claires s'offrent aux Bills :

- Via la draft : l'équipe dispose de suffisamment de hauts choix que pour monter un échange et aller chercher le QB dont elle a envie. Investir, par exemple, les deux 1er tours de cette année et celui de 2019 permettrait probablement de grimper assez haut, tout en se conservant suffisamment de latitudes pour combler d'autres needs avec des rookies de qualité. Si c'est la direction que choisissent Beane et McDermott, ils n'hésiteront clairement pas à vendre la baraque pour aller chercher le mec qu'ils veulent et autour duquel construire.

-Via la FA : particularité cette année, pas mal de bons QB sont dispos. Kirk Cousins serait le top, mais il aura probablement + envie d'aller voir du côté de New York, Denver ou Jacksonville. S'il y a une chose qui ne changera jamais, c'est que Buffalo n'est pas précisément la destination la plus sexy en NFL... Cela dit, il reste toujours la possibilité d'attirer Alex Smith ou un des QB excédentaires des Vikings (Bradford / Bridgewater / Keenum). J'ai plus de doutes en ce qui concerne Keenum, mais n'importe quel autre QB cité serait un upgrade significatif par rapport à Taylor, et permettrait de conserver au maximum le capital de choix de draft.

Personnellement, je penche plutôt pour la deuxième option. Outre le fait d'attirer un QB déjà expérimenté, il est assez clair qu'au delà de Rosen et Darnold (qui ne sont pas des Andrew Luck non plus) qui seront de toutes façons certainement promis à des équipes mieux placées, aucun QB ne vaut la peine de reacher comme des malades à la draft. Le potentiel de bust serait trop important, tout en gaspillant des picks qui seraient précieux pour combler d'autres besoins. Je verrais bien un des castoffs des Vikings et le QB BPA sur un des choix du 1er ou 2ème tour.

Defensive Line

Si Shaq Lawson parvient enfin à ne pas se blesser, son association avec Jerry Hughes, avec Eddie Yarbrough / Ryan Davis en back-ups, tient plus ou moins la route, sans être clairement emballante non plus. Un jeune prometteur ou un FA pas trop cher ne serait clairement pas du luxe.

Gros need à l'intérieur par contre. Adolphus Washington est passable mais pas un titulaire d'envergure. Kyle Williams, si on lit entre les lignes des dernières déclarations du front office, devrait revenir mais il vieillit et il serait sûrement plus efficace en back-up de luxe. S'ils ne tradent pas tous leurs picks pour un QB, des joueurs intéressants à ce poste devraient être dispos lors des deux premiers tours de la draft. On parle aussi pas mal de Star Lotulelei, d'une façon assez logique : connexion avec McDermott vu son passé de DC des Panthers, pas excessivement cher car ne poste pas des stats de fou, et un profil (ou en tout cas une utilisation) à peu près similaire à Marcell Dareus comme gros point d'ancrage pour la défense contre la course.

Linebacker

Ramon Humber n'est pas un bon fit pour le système, Lorenzo Alexander non plus, Preston Brown est FA, coûtera cher et ne devrait pas être retenu. Reste Matt Milano qui s'il progresse pourrait devenir un titulaire régulier. Il ne serait pas étonnant de voir trois titulaires tout neufs l'an prochain. Un high pick et un bon FA sont nécessaires.
Offensive Line

Si Cordy Glenn revient en forme, les Bills ne sont pas mal sur la ligne offensive. Ses membres les plus importants vieillissent (Wood, Incognito) mais ça peut toujours se régler en 2019. Par contre, si Jordan Mills doit encore se retrouver titulaire à droite (Dion Dawkins ayant glissé à gauche), ça le fait déjà moins. Même chose pour Vladimir Ducasse qui ne doit plus se retrouver titulaire en G à droite. Au moins un renfort est indispensable.

Cornerback

Le poste de CB était clairement une force cette saison mais il ne tient qu'à une blessure longue durée de devenir beaucoup moins bon. EJ Gaines a été excellent, mais ça c'est quand il a été en mesure de jouer ... Il est FA, c'est la priorité de l'offseason mais reste à voir combien il va demander. Ses blessures à répétition devraient quand même faire baisser le prix, et ça ne dispense pas les Bills de picker un CB à la draft. Un gros si Gaines s'en va, un tour plus lointain (3ème, 4ème) s'il reste.

Wide Receiver

Jordan Matthews ne sera certainement pas resigné. Il reste le duo Benjamin/Jones en WR1/2, avec éventuellement Deonte Thompson/Andre Holmes en 3-4. C'est honnête mais la recherche d'un upgrade ne serait pas scandaleuse. Reste à voir la direction prise par la franchise, McDermott et le nouvel OC voudront peut-être signer un jeune avec du gros potentiel pour aller avec leur nouveau QB.

Running Back

LeSean McCoy va sur ses 30 ans et il ne portera plus l'attaque sur ses épaules pendant des années. Mike Tolbert n'a pas donné satisfaction, mais n'a pas non plus été utilisé correctement. La draft me semble remplie de RB prometteurs, il serait pas étonnant d'en voir un choisi au 2ème ou 3ème tour.


Bon, je crois que j'ai fini :mrgreen:

Avatar du membre
Chaové
Rookie
Rookie
Messages : 325
Enregistré le : ven. sept. 12, 2014 18:57
Equipe préférée : Bills

Re: Buffalo Bills

Messagepar Chaové » sam. janv. 13, 2018 12:51

Premier pas dans la bonne direction, le coordinateur offensif Rick Dennison a été licencié. Ca n'a vraiment pas traîné, prouvant la détermination des Bills à enfin aller de l'avant sans s'entêter pendant des années avec des personnes qui ne conviennent pas. Excellente décision.

Avatar du membre
Chaové
Rookie
Rookie
Messages : 325
Enregistré le : ven. sept. 12, 2014 18:57
Equipe préférée : Bills

Re: Buffalo Bills

Messagepar Chaové » lun. janv. 15, 2018 13:20

Signature de Brian Daboll en tant qu'OC, champion avec Alabama cette saison, ancien OC NFL (Browns, Dolphins,...) et coach de position chez les Patriots. Là encore ça a été rapide, ce qui laisse à penser que c'était le premier choix. De ce que j'en ai lu jusqu'ici, c'est une arrivée positive.

Avatar du membre
Chaové
Rookie
Rookie
Messages : 325
Enregistré le : ven. sept. 12, 2014 18:57
Equipe préférée : Bills

Re: Buffalo Bills

Messagepar Chaové » sam. janv. 27, 2018 13:26

C'était trop beau, première tuile de la saison. Eric Wood (C) doit prendre sa retraite pour raisons médicales. Du coup :

- ça fait un trou de plus dans un effectif qui était déjà en mode gruyère.

- les Bills étaient déjà l'équipe à se trimbaler le + de dead money de toute la NFL en 2018. Avec le salaire garanti en cas de blessure de Wood, auquel on ajoute son signing bonus, on obtient donc un très joli 10.39 M$ contre le cap pour un joueur qui ne mettra plus jamais les pieds sur un terrain.

Chouette :clapclap:

Avatar du membre
Nitratefioul
Admis au camp d'entrainement
Admis au camp d'entrainement
Messages : 185
Enregistré le : ven. août 16, 2013 13:44
Equipe préférée : Cleveland Browns

Re: Buffalo Bills

Messagepar Nitratefioul » jeu. févr. 01, 2018 14:00

Vous aurez un choix de draft en compensation non ?

killerdescore
Franchise Player
Franchise Player
Messages : 2161
Enregistré le : mar. août 04, 2015 11:48

Re: Buffalo Bills

Messagepar killerdescore » jeu. févr. 01, 2018 16:44

Nitratefioul a écrit :Vous aurez un choix de draft en compensation non ?


Pour ? Wood ,non non ça marche pas comme ça les compensatory picks

Avatar du membre
Chaové
Rookie
Rookie
Messages : 325
Enregistré le : ven. sept. 12, 2014 18:57
Equipe préférée : Bills

Re: Buffalo Bills

Messagepar Chaové » dim. févr. 04, 2018 22:29

Petit reportage intéressant ici sur la fin de la série sans PO des Bills. On y voit les fans faire autre chose que péter des tables en feu :mrgreen:

Avatar du membre
khamza
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 10361
Enregistré le : mar. janv. 05, 2010 18:45
Equipe préférée : Chargers /Panthers /Steelers

Re: Buffalo Bills

Messagepar khamza » mer. févr. 07, 2018 15:58

Chaové tu devrais écrire un blog sur les Bills, si ce n'est pas déjà le cas.
NFL Fashion influencer. Si tu ne sais pas t'habiller comme ça, tu ne sais pas t'habiller!
Image


Retourner vers « AFC »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités