Cincinnati Bengals

...et ici, on parle de toutes les équipes de la conférence américaine...

Modérateur : Groupe modérateurs

Avatar du membre
aimeji
Rookie
Rookie
Messages : 232
Enregistré le : sam. déc. 12, 2009 9:41
Equipe préférée : Bengals / Patriots
Localisation : Paris
Contact :

Re: Cincinnati Bengals

Messagepar aimeji » jeu. sept. 28, 2017 11:37

UTANA a écrit :Difficile entame de saison, faut il encore s'attendre à une deuxième saison en déficit cette année ?

Probable ! A moins que l'attaque ne retrouve un bon niveau, que ce soit par une amélioration de la ligne ou par un plan de jeu adapté, je ne vois pas Cincinnati gagner plus de 8 matchs cette année, car il va falloir affronter les Steelers x2, Ravens, Broncos, Titans, Vicking et Lions. Et même si la défense est bonne, elle ne sera pas élite, et ne pourra rien si l'attaque ne marque pas.
https://www.facebook.com/aimejiphotographer

Avatar du membre
khamza
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 10236
Enregistré le : mar. janv. 05, 2010 18:45
Equipe préférée : Chargers /Panthers /Steelers

Re: Cincinnati Bengals

Messagepar khamza » lun. nov. 06, 2017 12:57

Tellement dommage de voir AJ Green pété les plombs comme ça ....
Image

Avatar du membre
Tili
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 7253
Enregistré le : mar. févr. 04, 2014 16:20

Re: Cincinnati Bengals

Messagepar Tili » mar. nov. 07, 2017 1:55

Dommage aussi que les deux arbitres À PROXIMITÉ qui voient TOUTE L'ALTERCATION excluent les deux joueurs.
Image
Mes articles
-Dernier- JAGUARS 2017 : AU REVOIR ANONYMAT ?!
Ici (1er novembre)

-Précédent- 2017 semaine 7, une NFL sur la défensive
Ici (25 octobre)

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 7895
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Re: Cincinnati Bengals

Messagepar ViKinG_42 » mer. déc. 06, 2017 20:29

BRING BACK KAEP IN DA NFL !

Image

Avatar du membre
Arturo Bandini
Pro Bowler
Pro Bowler
Messages : 1492
Enregistré le : mar. janv. 18, 2011 22:35
Equipe préférée : Bengals

Re: Cincinnati Bengals

Messagepar Arturo Bandini » mer. janv. 03, 2018 19:39

Depuis que Lewis a resigné 2 ans on est tous en mode WTF !!! ...


Bon, sinon content d'avoir aidé les Bills fera un bon résumé d'une saison ultra decevantr.
Arturo Bandini is a very respected poster on the Bengals Message Boards. He is French so please understand his English slips from time to time -- but not very often.

http://lesbonnesnouvelles.net/fr/

Avatar du membre
Tili
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 7253
Enregistré le : mar. févr. 04, 2014 16:20

Re: Cincinnati Bengals

Messagepar Tili » jeu. mars 22, 2018 2:10

Les All-Stars Teams : Cincinnati Bengals

Quelques remarques par rapport à l'article :
Digne héritier de Bill Walsh, Wyche a d’ailleurs fait partie du staff des 49ers qui a privé Cincinnati de titre en 1981, en tant que coach des quarterbacks. Ce n’est donc pas un hasard si ses attaques basées sur du no-huddle ont souvent fait mouche dans une ligue encore très conservatrice pour l’époque.
Sous Wyche, l'attaque des Bengals 1984-90 constitue une (r)évolution majeure car elle combine la West Coast Offense (jeu court développé avec personnel 21 + formation uniques) et le no-huddle, synonyme de maux de tête supplémentaires pour les défenses.

ils n’ont plus gagné de matches en playoffs dès lors.
Ils battent les Oilers en Wild Card 1990.

Si James Brooks a été l’un des coureurs les plus sous-estimées de sa génération, les Bengals ont rarement eu à leur disposition un running back de réelle envergure, capable de tutoyer les sommets de la ligue.
La phrase marche aussi en remplaçant James Brooks par Corey Dillon.

LA PERIODE DOREE
Le cas des Bengals soulève la problématique des accomplissements isolés par rapport à la durabilité sans éclat. Deux apparitions au Super Bowl pendant les 80s, une seule fois en playoffs et des bilans positifs deux saisons à la suite. Aucune victoire en playoffs depuis la prise de pouvoir de Marvin Lewis, mais il comptabilise à lui seul la moitié des qualifications dans l'histoire de la franchise, dont cinq consécutives dans l'une des divisions les plus relevées. Les one-and-dones chroniques font grincer. Dans le lot, il y a ceux logiques (2009, 2011, 2012, 2014), la malchance (2005) et les méga taches (2013, 2015).

Des joueurs corrects devenus hyper talentueux pour faire des Bengals la meilleure défense de la ligue, derrière le coordinateur Hank Bullough
Sûrement pas. Les Bengals des 80s reposent leur attaque. La défense (ou le manque de...) est ce qui les empêche d'être une grosse équipe.

Cette défense 3-4 de fer leur permet de décrocher un ticket pour le Super Bowl XVI contre San Francisco. Mais c’est paradoxalement la défense des Niners qui se mettra en évidence
Entre Cincinnati et San Francisco en 1981, San Francisco a de loin la meilleure défense même si elle souffre pendant les playoffs NFC.

Dès l’année suivante, Cincinnati échoue dans sa quête de retour au sommet, mais est la seule équipe à faire tomber les Raiders en saison régulière.
Une saison réduite à neuf matchs à cause d'une grève.

Si la classe de quarterbacks n’était pas si relevée, Andy Dalton y figurerait sans doute.
La place de Dalton par rapport à Palmer peut d'ores et déjà se discuter selon moi.

Quelques compléments subjectifs :

Défenseur emblématique
Ken Riley. Une des grossières omissions du Hall of Fame.

Attaquant emblématique
Anthony Munoz. Considéré par beaucoup comme le meilleur LT de tous les temps.

Meilleure équipe
2015. Sans la blessure de Dalton, c'est peut-être l'année.

Dream Team fiction
Défense 2013 + attaque 1988.
> Mike Zimmer + effectif pléthorique = défense effacée par les Seahawks mais qui se dispute la deuxième place du podium avec les Panthers. D'ailleurs, Kuechly a beau être DPOY, je considère Burfict autant légitime que lui pour la récompense et le titre officieux de meilleur LB non rusher cette année-là, où la concurrence est rude avec Lavonte et Bowman que je place au-dessus. Si seulement il avait du plomb dans la tête... 1976 mérite une mention.
> Bill Walsh théorise sa West Coast Offense aux Bengals, ces derniers n'en récoltent pas les fruits. Il faut attendre le retour d'un de ses poulains. Comme évoqué précédemment, Sam Wyche en propose une version lui étant propre qui débouche sur un MVP et une apparition au Super Bowl. "La défense gagne les titres" se vérifie puisque Boomer et consorts sont limités à trois FG. Une grosse attaque qui cale en finale, un refrain qui semble dater de la nuit des temps.
Image
Mes articles
-Dernier- JAGUARS 2017 : AU REVOIR ANONYMAT ?!
Ici (1er novembre)

-Précédent- 2017 semaine 7, une NFL sur la défensive
Ici (25 octobre)

Shampooing
Rookie
Rookie
Messages : 223
Enregistré le : ven. sept. 09, 2016 14:49
Equipe préférée : Saints

Re: Cincinnati Bengals

Messagepar Shampooing » jeu. mars 22, 2018 23:10

Hello

on prépare une mock draft TDA comme chaque année, votre équipe est encore dispo
pour être son représentant dites le ici : viewtopic.php?f=20&t=23157

Avatar du membre
P@to
Superbowl Champion !
Superbowl Champion !
Messages : 3800
Enregistré le : dim. oct. 21, 2012 22:30
Equipe préférée : Sans équipe fixe
Localisation : Exilé en région parisienne

Re: Cincinnati Bengals

Messagepar P@to » mar. avr. 03, 2018 11:56

Petite discussion d'intersaison.

Image

Je me demandais ce que vous pensez d'Andy Dalton?
En fait je suis souvent étonné de le voir attaqué alors que pour moi c'est un très bon QB, et pourtant beaucoup n'attendent qu'une chose, voir son remplacement.

J'exagère peut-être sur le "beaucoup", je ne suis pas les Bengals de trop près, donc je me fie surtout à une opinion très française (TDA par exemple, qui est logiquement influenceur d'opinion) mais en caricaturant :
- quand ça tourne bien = ça va être grâce à AJ Green, ça va être la D en face qui est mauvaise, ça va être "ce n'est qu'un QB de saison régulière, il va s'effondrer en PO"
- quand ça tourne mal pour les BENGALS c'est pour sa poire, jamais de bilan COLLECTIF; c'est juste Dalton qui est nul.

En gros ce que l'on fait pour beaucoup de QB, notamment s'intéresser à la ligne offensive, on ne le fait pas pour lui qui a pourtant dernièrement évolué derrière ce qui se fait de plus mauvais en NFL.

Que ce soit statistiquement, sur ce qu'il fait sur la DURéE, sur tout simplement son jeu sur le terrain, en fait sauf légende (les Brees, Brady and co) je le vois pas avoir grand chose à envier aux Flacco (ok sa bague), Carr... Je suis donc étonné de voir que quand on juge McCarron (lu ou entendu il y a peu sous TDA) le raisonnement soit "il n'a même pas réussi à mettre un joueur comme Dalton sur le banc" comme si on parlait d'un vulgaire Josh McCown.

Le pire c'est que j'ai tendance à apprécier des buses mais en toute conscience (type Mark Sanchez, Mike Glennon) et au contraire j'ai peu d'affect sur Dalton, je lance juste la discussion pour avoir votre impression, voir si je suis dans l'erreur, parce que pour moi c'est assez évident qu'il existe un Dalton bashing, qu'il n'est pas estimé à sa juste valeur, et en tant que défenseur de la veuve et de l'orphelin...
Lions de Barry Sanders et Axel Foley, Titans de McNair Jets de Testaverde, de Sanchez, Bills de Flutie, Bucs de Sapp, Saints d'Aaron Brooks, Rams de Warner, Cardsde Rod Tidwell, Raiders de Gannon...

Avatar du membre
Thiergow
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 17900
Enregistré le : dim. mai 04, 2008 16:00
Equipe préférée : New York Giants
Contact :

Re: Cincinnati Bengals

Messagepar Thiergow » mar. avr. 03, 2018 14:25

Pour moi Dalton est un joueur qui apporte de la stabilité au poste de QB pour les Bengals (ce que beaucoup d'équipes recherchent) mais il n'a pas la carrure d'un grand QB.
Il a la réputation de faire de belles performances lors des "petits" matchs mais dès qu'il est en prime time, il se fait dessus.

Après je pense aussi qu'il reçoit un traitement injuste comme tu décris: quand ça marche c'est grâce aux autres et quand ça marche pas c'est de sa faute (Tony Romo avait le droit au même traitement).
"Statistics are like a drunk with a lamppost: used more for support than illumination." Sir Winston Churchill

Big Blue Blog: http://nygiantsfr.wordpress.com
Image

AllSaints
Drafté
Drafté
Messages : 56
Enregistré le : mar. mars 06, 2018 19:11
Equipe préférée : Saints

Re: Cincinnati Bengals

Messagepar AllSaints » mar. avr. 03, 2018 14:42

Je m'incruste pour un sujet similaire, n'est-ce pas la même chose pour Bortles?

Avatar du membre
P@to
Superbowl Champion !
Superbowl Champion !
Messages : 3800
Enregistré le : dim. oct. 21, 2012 22:30
Equipe préférée : Sans équipe fixe
Localisation : Exilé en région parisienne

Re: Cincinnati Bengals

Messagepar P@to » mar. avr. 03, 2018 14:45

Tu parles de traitement injuste mais tu utilises un des arguments les plus étranges qui soit, le fameux
Thiergow a écrit :Il a la réputation de faire de belles performances lors des "petits" matchs mais dès qu'il est en prime time, il se fait dessus.


Qui mêle deux choses :
- semi vérité (donc semi-mensonge)
- une confusion, car prime time n'est pas synonyme de grand match

Exemple, dans ces fameux prime time les Bengals jouent les Browns deux fois (quel gros match); les Bengals perdent, Dalton sort un match imbuvable (3 interceptions, des stats à chier) = beh voilà encore une preuve que Dalton est nul en prime time. Sauf que ce faux pas aurait pu avoir lieu n'importe quand, c'est un match inadmissible, en prime time ou pas, pas besoin d'en faire une légende, et ça arrive à tous les joueurs.

Un an plus tard, 2015, encore un GROS MATCH de primetime contre les Browns, là c'est feuille parfaite, les 3 TDs remplaçant les 3 INTs, mais du coup comme c'est les Browns OSEF c'est la base on ne vas pas en faire toute une histoire. J'ai envie de dire normal, primetime ou pas encore une fois....

Je prends les deux exemples les plus absurdes, et chaque match gagné ou pas en primetime peut tout simplement être vu comme un match normal, exemple tu perds contre les Steelers, tu fais 2 TDs 2 INTS, un QB rating basique dans les 85, on en fait quoi de ça? Bah, autant le mettre dans la catégorie "Dalton se chie en primetime" et en parler toute la semaine comme une règle immuable.

Dernier primetime en date, les Texans cette saison. Défaite des Bengals à la maison. Qu'est-ce qu'on en fait? Deux options, on se le joue "Dalton se chie toujours en primetime" et on ferme les rideaux OU on l'analyse comme un match normal.
Dalton 20-35, 224 yards, 0 TD, 0 INT, 76.4 passer rating convenable sans plus, mais ça devient intéressant si on se dit qu'il a une des PIRES oline de merde depuis longtemps, qu'en face c'est la PUTAIN de défense des Texans, et qu'en plus quand tu perds 13-9 sur un TD à la course de 50 yards d'un QB rookie (http://www.nfl.com/videos/nfl-cant-miss-plays/0ap3000000845068/Can-t-Miss-Play-Deshaun-Watson-chews-up-Bengals-on-49-yard-TD-run si vous avez oublié) à la fin de la journée t'as peut-être envie de clasher ta défense plutôt que t'en prendre à Dalton?

Ce que je veux dire c'est que même ce qui apparaît comme une vérité (ou est vendu tel quel par certains) demande au minimum des nuances, et au final ça fait partie du l'injustice que tu dénonces aussi.
Lions de Barry Sanders et Axel Foley, Titans de McNair Jets de Testaverde, de Sanchez, Bills de Flutie, Bucs de Sapp, Saints d'Aaron Brooks, Rams de Warner, Cardsde Rod Tidwell, Raiders de Gannon...

Avatar du membre
P@to
Superbowl Champion !
Superbowl Champion !
Messages : 3800
Enregistré le : dim. oct. 21, 2012 22:30
Equipe préférée : Sans équipe fixe
Localisation : Exilé en région parisienne

Re: Cincinnati Bengals

Messagepar P@to » mar. avr. 03, 2018 14:49

AllSaints a écrit :Je m'incruste pour un sujet similaire, n'est-ce pas la même chose pour Bortles?

Chaque cas sa discussion, j'aimerais défendre l'honneur de Dalton, on pourra discuter Bortles ensuite. Je le trouve malgré tout un poil plus porté par le collectif et moins moteur des résultats de son équipe que Dalton, mais je te rejoins par le fait que c'est devenu une évidence de devoir le dénigrer sans d'autres arguments que "c'est Bortles".
Lions de Barry Sanders et Axel Foley, Titans de McNair Jets de Testaverde, de Sanchez, Bills de Flutie, Bucs de Sapp, Saints d'Aaron Brooks, Rams de Warner, Cardsde Rod Tidwell, Raiders de Gannon...

AllSaints
Drafté
Drafté
Messages : 56
Enregistré le : mar. mars 06, 2018 19:11
Equipe préférée : Saints

Re: Cincinnati Bengals

Messagepar AllSaints » mar. avr. 03, 2018 15:56

P@to a écrit :
AllSaints a écrit :Je m'incruste pour un sujet similaire, n'est-ce pas la même chose pour Bortles?

Chaque cas sa discussion, j'aimerais défendre l'honneur de Dalton, on pourra discuter Bortles ensuite. Je le trouve malgré tout un poil plus porté par le collectif et moins moteur des résultats de son équipe que Dalton, mais je te rejoins par le fait que c'est devenu une évidence de devoir le dénigrer sans d'autres arguments que "c'est Bortles".


Pas besoin on est sur le topic des Bengals en plus, je voulais juste savoir si c'était le même cas. ^^

Avatar du membre
Thiergow
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 17900
Enregistré le : dim. mai 04, 2008 16:00
Equipe préférée : New York Giants
Contact :

Re: Cincinnati Bengals

Messagepar Thiergow » mer. avr. 04, 2018 9:38

P@to a écrit :Exemple, dans ces fameux prime time les Bengals jouent les Browns deux fois (quel gros match); les Bengals perdent, Dalton sort un match imbuvable (3 interceptions, des stats à chier) = beh voilà encore une preuve que Dalton est nul en prime time. Sauf que ce faux pas aurait pu avoir lieu n'importe quand, c'est un match inadmissible, en prime time ou pas, pas besoin d'en faire une légende, et ça arrive à tous les joueurs.

Les Browns ont beau être une mauvaise équipe, un match de division reste un match important pour n'importe quelle équipe. Ca va donc bien dans le sens quand il y a plus de pression (soit par la force de l'équipe adverse, soit par la pression médiatique du prime time, soit par l'enjeu que représente un match de division), Dalton n'est pas au top.

P@to a écrit :Un an plus tard, 2015, encore un GROS MATCH de primetime contre les Browns, là c'est feuille parfaite, les 3 TDs remplaçant les 3 INTs, mais du coup comme c'est les Browns OSEF c'est la base on ne vas pas en faire toute une histoire. J'ai envie de dire normal, primetime ou pas encore une fois....

Serait l'exception qui confirme la règle?
En tout cas l'absence totale de victoire en playoffs nous incite plutôt à penser que dès que les enjeux sont importants, Andy se rapproche plus d'Averell que de Joe.

La réputation du prime time loser n'a pas été inventée de toute pièce. Elle trouve bien son origine quelque part. Elle est certainement injuste par moment mais elle est là.
Eli Manning en a fait les frais toute sa carrière: malgré 2 distinctions de Super Bowl, on continue à dire que ce sont les joueurs autour qui l'ont porté. Pourquoi? Parce que pendant tout son début de carrière, Eli était vu comme un 1st overall pick qui n'était pas aussi bon que son frère et qui était bel et bien porté par son équipe, jusqu'à ce qui se révèle en 2007.
Tony Romo était l'éternel loser qui tirait son équipe vers le bas malgré des performances incroyables en saison. Pourquoi? Parce que malgré un superbe jeu et de superbes stats, Tony Romo a perdu des rencontres clés (le hold loupé en PO contre les Hawks, l'interception contre les Giants en playoffs en 2007, la passe loupée sur Austin wide open en 2011, etc...).

Je pense qu'à part les Brady, Rodgers, Brees ou Peyton à qui on pardonne tout même quand ils font de la merde, d'autres bons QB sont crucifiés dès qu'ils se plantent et à peine félicité quand ils réussissent.
Ex: en 2010, Eli Manning a lancé 25 interceptions (dont une bonne dizaine sur des drops de WR) et est présenté par les médias comme la plus grande imposture de la NFL. Cette même année, Drew Brees en lance 22 mais personne n'en parle.
Autre exemple: le dernier Super Bowl de Peyon: le vieux Manning joue mal pendant son dernier SB et pourtant tout le monde chante les louanges du numéro 18 qui a remporté 2 fois le Lombardi Trophy.

P@to a écrit :Ce que je veux dire c'est que même ce qui apparaît comme une vérité (ou est vendu tel quel par certains) demande au minimum des nuances, et au final ça fait partie du l'injustice que tu dénonces aussi.

On est bien d'accord qu'il ne faut pas arrêter une analyse sur des préjugés.
Mais même si Dalton n'était certainement pas à l'origine de tous les malheurs des Bengals et reçoit un traitement injuste (tiens ça ressemble au traitement reçu par Eli en 2017... :roll: ), je pense pas qu'on verra un jour Andy nous faire une grande saison et/ou soulever un Lombardi. Mais s'il est capable de me prouver le contraire, tant mieux :)
"Statistics are like a drunk with a lamppost: used more for support than illumination." Sir Winston Churchill

Big Blue Blog: http://nygiantsfr.wordpress.com
Image

Avatar du membre
P@to
Superbowl Champion !
Superbowl Champion !
Messages : 3800
Enregistré le : dim. oct. 21, 2012 22:30
Equipe préférée : Sans équipe fixe
Localisation : Exilé en région parisienne

Re: Cincinnati Bengals

Messagepar P@to » mer. avr. 04, 2018 16:09

Je te suis sur le "il n'y a pas de fumée sans feu" (son bilan est de 5-12, la question étant surtout de savoir qu'est-ce que ça vaut comme analyse), c'est pour ça que je parlais aussi de "semi-vérité", ce qui me dérange c'est surtout d'avoir une opinion tranchée sur un joueur ou un fait sans s'y connaître (exemple sans jamais regarder les Bengals) et en plus de donner cette opinion constamment.

Je vais me mettre en exemple :bisousbisous: , je peux me tromper mais je pense que rarement vous me verrez donner un avis sur un coach, car je connais un minimum mes compétences, en tout cas sauf ressenti personnel (genre je hais Wade Phillips pour le cas Flutie aux Bills) ou un minimum d'expérience sur le cas (genre Rex Ryan) j'aurais rarement des propos genre "untel devrait faire ça" "pour qui se prend telle buse [mettre Marvin Lewis ou Bill O'Brien au choix], je suis affligé par exemple de voir des gars de 25 ans savoir que Jon Gruden est dépassé, qu'il n'est plus adapté pour le football d'aujourd'hui avec ses vieilles recettes, alors qu'eux fidèles lecteurs de bleacher report savent vraiment ce qu'il faut faire, ce qui est bon et ce qui est mauvais ETC (bon là du coup je déplace un peu le débat).

Pour revenir à Dalton, tu parles de Romo par exemple, en effet la NFC East est peut-être la division que je regarde le moins et j'ai toujours eu des retours négatifs sur lui, on caricature vite certains joueurs au point de perdre tout contact avec la réalité (exemple Mark Sanchez aussi); et c'est ce que je trouve dommage. D'autant plus quand on parle de vraiment bons joueurs comme Dalton.

En gros demain sur TDA tu vois un article "Dalton prolonge pour 2 ans à xxM la saison" il n'y aura QUE (ou presque) des retours négatifs, qui vont au-delà de cette théorie du prime-time. Mais j'aimerais savoir par la suite:
- combien ont regardé un match des Bengals dans la saison
- combien ont regardé plus de 2 matchs des Bengals dans la saison
- combien ont du recul sur la franchise des Bengals (parce que je suis d'accord quand tu parles d'un "QB amenant de la stabilité au poste", je dirais que c'est AU MINIMUM ça et que c'est déjà pas mal!)
- et combien ont le droit (comment on le définit j'en sais rien) de croire que leur avis est un minimum pertinent

Après au final c'est une vieille pensée que j'ai sur l'ensemble du sport avec la place des médias au milieu (ici je cible un peu TDA je ne vais pas mentir) et son influence, j'ai déjà du en parler, et évidemment je ne me mets pas au-dessus des autres, je me suis moi même rendu compte qu'il m'est TRES SOUVENT arrivé de discuter en n'y connaissant strictement rien, que ce soit NFL (quand je vois toutes mes lacunes maintenant, j'imagine il y a 5 ans) ou/et surtout ailleurs. Il me serait très aisé de dire "on l'oublie avec le temps, il est certainement sous-côté, mais Paul Scholes avait ce petit côté précurseur des milieux qui viendront après lui, je dirais presque un mix entre Xavi et Iniesta, bien que gardant tout de même ce style très britannique, une sorte d'organisateur-musclé" je suis sûr que me phrase a du sens, qu'elle pourrait passer, qu'elle pourrait même être acquiescé par des gens connaissant encore moins le foot que moi, je ne sais même pas pourquoi j'écris ça, tout ce que je sais c'est que j'ai du voir MAXIMUM 10 matchs de Scholes dans ma vie.

Donc sur le cas Dalton je reste perdu, entre mes capacités de jugement et connaissances du foot us qui ne sont pas exceptionnelles mais me font toujours percevoir un joueurs hors-du-commun (= au-dessus du lot de 80% des mecs qui font le même métier que lui) et entre les médias et ses suiveurs qui me le dépeignent comme une grosse merde de roux qui envoie des interceptions à gogo.
Lions de Barry Sanders et Axel Foley, Titans de McNair Jets de Testaverde, de Sanchez, Bills de Flutie, Bucs de Sapp, Saints d'Aaron Brooks, Rams de Warner, Cardsde Rod Tidwell, Raiders de Gannon...


Retourner vers « AFC »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité