Los Angeles Rams

Ici, on parle de tout ce qui concerne les équipes de la conférence nationale...

Modérateur : Groupe modérateurs

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8111
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Re: Los Angeles Rams

Messagepar ViKinG_42 » mer. juin 06, 2018 22:03

Ils ont corrigé.
BRING BACK KAEP IN DA NFL !

Image

Avatar du membre
Tili
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 7342
Enregistré le : mar. févr. 04, 2014 16:20

Re: Los Angeles Rams

Messagepar Tili » jeu. juin 07, 2018 11:42

Les All-Stars Teams : Los Angeles Rams

Quelques remarques par rapport à l'article :
franchise des Rams, créée à Cleveland en 1937
1936, année où elle concourt dans une ligue déjà nommée AFL avant de rejoindre la NFL en 1937.

passage à Los Angeles de 1946 à 1995, deux décennies à St. Louis dès 1996
À Los Angeles jusqu'en 1994, arrivée à St. Louis en 1995.

LE ROSTER... QB
Roman Gabriel ?

RB : ... Tom Fears
Son poste s'apparente plutôt à celui de receveur.

trouver un chef d’orchestre du jeu aérien n’a jamais été un problème pour Knox. En cinq années en Californie, le tacticien va systématiquement envoyé son équipe en phase finale, avec un paquet de quarterbacks différents...
... Parce que même si le Steel Curtain est quasiment unanimement salué comme la défense reine, les Rams possèdent ce qui est statistiquement la meilleure défense de la décennie.

En 1977, Knox file vers Buffalo avec un bilan de 54 victoires et 15 défaites
+ 1 nul.

LES TITULAIRES
Deux RB ? Ça ne fonctionne pas.
Sinon, paye ta D-line de fous furieux. Je ne vois que les Vikings pour la concurrencer.

Ajoutons à ça Jack Youngblood et Leonard Little, figures de proue des trois Super Bowls joués par les Béliers.
Faux pour 1999 (Kevin Carter), discutable pour 2001 (Grant Wistrom) car seulement un joueur de rotation jusqu'en 2002.

LE POINT FORT
LES CANDIDATS CREDIBLES... Malgré son arrivée sur le tard, Andrew Whitworth aurait son mot à dire, s’il reste suffisamment longtemps en Californie.
Attaque et défense confondues, la O-line est le seul groupe qui compte des emblématiques jouant pour la franchise toute leur carrière. Et ils sont quelques-uns. Donc Whithworth aura du mal selon moi à se faire une place.

Toutes les pièces du puzzle sont réunies pour donner à St. Louis le titre de « Greatest Show on Turf »
Sans oublier le rapatriement de Mike Martz en 1999.

Quelques compléments subjectifs :

Défenseur emblématique
Si je m'en tiens à ma règle du maillot unique, Merlin Olsen. Mais je vais déroger car Deacon Jones constitue un emblème sportif et social. Visage du Fearsome Foursome, inventeur du terme "sack", star noire à une époque rongée par la ségrégation, personnalité forte...

Attaquant emblématique
J'ai été surpris de constater que hormis plusieurs linemen, le plus notable étant sûrement Jackie Slater, tous les attaquants emblématiques jouent ailleurs. Quand je pense aux Rams, je pense au GSoT. Quand je pense au GSoT, je pense à Marshall Faulk.

Meilleure équipe
Quelques incontournables :
1967, une des onze #1 aux yards en attaque et en défense.
1973, une des quatorze #1 aux points marqués et encaissés, une des six #1 dans les différentiels majeurs (points / yards / turnovers).
1999, la seule qui remporte le Super Bowl, onzième meilleur différentiel de points par match depuis 1936 (+17.8 !).
À mon avis, 2001 est la réponse. GSoT mature complété par la Tampa 2 de Lovie. En 1999, les Rams sortent de nulle part, prennent tout le monde par surprise et se gavent grâce à un calendrier ultra complaisant. En 2001, dans une adversité beaucoup plus relevée, tout le monde les connaît, tout le monde les attend et (presque) personne ne les arrête. Sans l'arnaque du Super Bowl, cette équipe serait sans doute adulée sans fin.

Dream Team fiction
Défense 1975 + attaque 2000. L'une des super teams les plus fortes qu'il est possible de créer selon ce principe, toutes franchises confondues.
> Dynastie défensive de 1966 à 1981, articulée autour du Fearsome Foursome I (Deacon Jones) et II (Jack Youngblood, Fred Dryer) où Merlin Olsen assure la transition. Durant cette période, les Rams posent quelques escouades folles (1967, 1968, 1978...). Au cœur de l'ère de la balle morte, le cru 1975 est celui qui enregistre les chiffres les plus spectaculaires. Son problème, récurrent durant cette demi-décennie : des playoffs pas à la hauteurs de la saison régulière. À mon sens, la manière dont il s'y fait torcher l'exclut d'office de la conversation concernant les meilleures de tous les temps malgré ses statistiques plus que légitimes.
> Le GSoT atteint son apogée en 2000. Plusieurs absences de Kurt Warner et Marshall Faulk ? Il bat quand même plusieurs records. Sans ça, il les fixait à des niveaux que personne n'aurait jamais atteint. Ceci à une époque où les règles ne sont pas aussi avantageuses que post-2003, ceci une saison où cette attaque torche les grosses défenses affrontées. Entre fiction et réalité, voilà sans doute la meilleure attaque qui ait jamais vu le jour en NFL. À noter également celle record des 50s, aussi en avance sur son temps : avec 38.9 points par match, l'équipe de 1950 est la plus prolifique de l'histoire ; avec 450.8 yards par match, l'attaque de 1951 améliore son record de 1950 et est la plus gourmande dans ce domaine jusqu'aux Saints 2011.
Image
Mes articles
-Dernier- JAGUARS 2017 : AU REVOIR ANONYMAT ?!
Ici (1er novembre)

-Précédent- 2017 semaine 7, une NFL sur la défensive
Ici (25 octobre)

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8111
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Re: Los Angeles Rams

Messagepar ViKinG_42 » jeu. juin 07, 2018 23:07

Tili a écrit : Attaquant emblématique
J'ai été surpris de constater que hormis plusieurs linemen, le plus notable étant sûrement Jackie Slater, tous les attaquants emblématiques jouent ailleurs. Quand je pense aux Rams, je pense au GSoT. Quand je pense au GSoT, je pense à Marshall Faulk.


J'aurais mis Dickerson qui a joué à LA, alors que l'autre était à St-Louis :mrgreen:

Bon je sors.
BRING BACK KAEP IN DA NFL !

Image


Retourner vers « NFC »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités