Les Philadelphia Eagles

Ici, on parle de tout ce qui concerne les équipes de la conférence nationale...

Modérateur : Groupe modérateurs

Avatar du membre
MV7
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8010
Enregistré le : sam. juil. 30, 2011 21:13
Equipe préférée : Philadelphia Eagles
Localisation : En attente d'un SB

Re: Les Philadelphia Eagles

Messagepar MV7 » mer. mai 23, 2018 22:36

Kaiser Kris a écrit :Ben merde, on a cuté Kendricks !


Il avait le 7eme cap hit du roster et Corey Nelson a été signé pour le remplacer dès mars.

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8192
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Re: Les Philadelphia Eagles

Messagepar ViKinG_42 » mar. juin 05, 2018 5:46

BRING THEM BACK IN DA NFL !

Image

Avatar du membre
khamza
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 10452
Enregistré le : mar. janv. 05, 2010 18:45
Equipe préférée : Chargers /Panthers /Steelers

Re: Les Philadelphia Eagles

Messagepar khamza » mer. juin 06, 2018 18:48

Bien fait pour Trump ^^. Il ne pourra pas récupérer cet événement sportif.
NFL Fashion influencer. Si tu ne sais pas t'habiller comme ça, tu ne sais pas t'habiller!
Image

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8192
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Re: Les Philadelphia Eagles

Messagepar ViKinG_42 » mer. juin 06, 2018 22:00

Ouaip. Il ne restera que le baseball et le hockey qui iront le voir, les 2 sports les plus conservateurs.
BRING THEM BACK IN DA NFL !

Image

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8192
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Re: Les Philadelphia Eagles

Messagepar ViKinG_42 » lun. juin 11, 2018 3:20

BRING THEM BACK IN DA NFL !

Image

Avatar du membre
Kaiser Kris
Pro Bowler
Pro Bowler
Messages : 1604
Enregistré le : mar. nov. 15, 2011 14:37
Equipe préférée : Philadelphia Eagles / FC Bayern / San Diego State
Localisation : Viroflay

Re: Les Philadelphia Eagles

Messagepar Kaiser Kris » lun. juin 11, 2018 11:03

Du coup au final ca ne change pas grand chose lol
It's never just a game when you're wining.
Image

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8192
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Re: Les Philadelphia Eagles

Messagepar ViKinG_42 » mar. juin 12, 2018 18:33

Ça illustre tout de même une grande désapprobation envers Drumpf.
BRING THEM BACK IN DA NFL !

Image

Avatar du membre
khamza
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 10452
Enregistré le : mar. janv. 05, 2010 18:45
Equipe préférée : Chargers /Panthers /Steelers

Re: Les Philadelphia Eagles

Messagepar khamza » mar. juin 12, 2018 19:48

Autant on parle souvent de deux Amériques et d'une Amérique divisée par rapport à Trump ...Pour les joueurs des Eagles c 'est pas du tout !!! 2 sur 53 seulement qui voulaient bien aller le voir, ils sont plutôt unis sur la question.
NFL Fashion influencer. Si tu ne sais pas t'habiller comme ça, tu ne sais pas t'habiller!
Image

Avatar du membre
Kaiser Kris
Pro Bowler
Pro Bowler
Messages : 1604
Enregistré le : mar. nov. 15, 2011 14:37
Equipe préférée : Philadelphia Eagles / FC Bayern / San Diego State
Localisation : Viroflay

Re: Les Philadelphia Eagles

Messagepar Kaiser Kris » ven. juil. 27, 2018 19:10

Bon c'était la reprise du training camp hier :D

Aller les gars !
It's never just a game when you're wining.
Image

Avatar du membre
DamienB
Rookie
Rookie
Messages : 430
Enregistré le : lun. oct. 10, 2016 12:02
Equipe préférée : 1. Eagles 2. Broncos
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Les Philadelphia Eagles

Messagepar DamienB » mar. juil. 31, 2018 15:59

j'espère que BEIN diffusera quelques matchs de pré saison!
Image

Avatar du membre
Tili
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 7413
Enregistré le : mar. févr. 04, 2014 16:20

Re: Les Philadelphia Eagles

Messagepar Tili » jeu. août 02, 2018 17:33

Les All-Stars Teams : Philadelphia Eagles

Quelques remarques par rapport à l'article :
LE ROSTER... S : Malcolm Jenkins
dix defensive backs de bon niveau. N’en déplaisent à d’anciennes gloires, comme Wes Hopkins...
Un nouveau venu n'ayant que quatre ans d'ancienneté à la place d'un pilier de Gang Green disputant ses onze ans de carrière avec les Eagles ? :shock:

La doublure de luxe se voit offrir une opportunité comme titulaire dès la saison suivante
Pederson est déjà titulaire en 1999. Cela suscite la grogne du Vet qui veut absolument le rookie McNabb, annoncé comme un phénomène. Ça donne lieu à de fameuses banderoles comme "Doug Pedestrian" ou "We want Donovan McNowww".

Une finale qu’il avait à l’époque remporté … face aux Patriots, avec Andy Reid dans le coaching staff.
Packers 1996.

LES TITULAIRES
La D-line aligne trois partenaires de 1987 à 1991, tous All-Pros en 1991. V'là le cauchemar pour les O-lines à l'époque. Le front seven et la défense en général sont monstrueux. Mention spéciale à Seth Joyner, à sa saison de DPOY / MVP en 1991 et à son match d'anthologie lors du célèbre MNF chez les Oilers (je ne crois pas avoir déjà vu un LB aussi proche de la perfection).

Philly se qualifie régulièrement pour les playoffs de 1978 à 1981.
Mieux : Philly se qualifie tous les ans pour les playoffs de 1978 à 1981.

LA PERIODE DOREE
La véritable se déroule fin 40s. De 1947 à 1949, la franchise dispute le NFL Championship et fait le doublé en 1948-49. 3-1 en playoffs, les victoires sont toutes des shutouts ; il y en a notamment deux à l'extérieur. Cette apothéose conclut un cycle où elle enchaîne sept bilans positifs, son record.

Quelques compléments subjectifs :

Défenseur emblématique
Reggie White est sans doute le meilleur joueur passé par Philadelphie. Brian Dawkins est sans doute le plus aimé. Chuck Bednarik est le seul alliant excellence historique, longévité et carrière intégralement disputée sous ce maillot. Pour moi, B-Dawk incarne les Eagles.

Attaquant emblématique
Donovan McNabb.

Meilleure équipe
2002 réussit l'exploit d'être la meilleure de la ligue en jouant plusieurs fois avec ses QB #2 et #3.
2004 est une équipe à 15-1 qui finit à 13-3 parce qu'à 13-1, elle ne joue pas les derniers matchs. Cette génération, qui domine sans conclure depuis 2001, atteint sa maturité. En plus, elle comble son unique point faible : le poste de receveur avec Terrell Owens.
2017 domine une NFC hyper dense avec et sans son franchise QB. Elle égalise le bilan record de 13-3 et permet enfin de remporter le Super Bowl.

1949, c'est quelques crans au-dessus. Elle a tout : une des neuf équipes dans l'histoire de la NFL à se classer #1 aux points marqués et #1 aux points encaissés, défense historique, 5e plus gros différentiel de points par match de tous les temps (+19.2), 3e plus gros en matière de yards (+163.9), total hallucinant de TO (4.3 par match, un autre temps), une seul défaite (bilan de 11-1), doublé en remportant le titre sur un shutout (14-0).

Dream Team fiction
Défense 1991 + attaque 2013.
> Il y a les historiques au sens "parmi les meilleures", il y a les historiques au sens "possiblement la meilleure". La défense des Eagles 1991 figure dans le deuxième groupe. Selon moi, on n'a jamais rien vu de mieux sur seize matchs. Dans le cercle fermé des prétendantes au trône, on oppose généralement les Bears 1985 aux Ravens 2000, en incluant parfois les Buccaneers 2002. Certains considèrent les Seahawks 2013 et les Broncos 2015. Point commun : elles sont toutes titrées. Il s'agit évidemment d'un argument majeur mais ce n'est pas l'unique. Chacune possède ses points noirs, aucune ne valide tous les critères qui feraient que je la considérais comme numéro une indiscutable (calendrier + indigence offensive + chiffres en saison régulière et en playoffs + titre). En pesant l'ensemble des pour et des contre en l'état actuel, pourquoi les Eagles 1991 seraient supérieurs ? Pour faire court, c'est quasiment la défense contre la course des Ravens 2000 avec quasiment la défense contre la passe des Buccaneers 2002. En d'autres termes, la crème dans ces domaines réunie en un seul et même onze. Voici un florilège de textes à la gloire de cette escouade pas reconnue à sa juste valeur.
Extrait de mon article L'héritage de Reggie White :
Avec les Eagles 1991, Reggie WHITE fait partie de ce qui est possiblement la plus formidable défense de tous les temps sur une saison. Les discussions du genre lui accordent rarement ce crédit. Pourtant, le débat serait probablement définitivement clos avec une bague à l’appui. Pourquoi ?

Elle réécrit le livre des records sur 16 matchs. Elle en égale un, perdu depuis : touchdowns concédés à la course avec 4 (2e ex-æquo actuellement). Elle en bat cinq, perdus depuis : drives sans point encaissé avec 153 (7e actuellement), yards à la course avec 1136 (7e actuellement), yards par course avec 2.97 (5e actuellement), DVOA contre la passe avec -48.6 % (2e actuellement) et DVOA contre la course avec -34.9 % (2e actuellement). Elle en bat un, égalé depuis : premières tentatives à la course avec 53. Elle en détient toujours quatre, intouchables étant donné la frénésie offensive prônée par la ligue : premières tentatives avec 206, pourcentage de complétion avec 44.1 %, yards avec 3549 et DVOA totale avec -42.4 %. Les deux derniers, les plus notoires, la propulsent dans un monde, une galaxie à part. 1081 défenses de 1978 à 2015, et seulement 9 passent sous la barre des 4000 yards. Peut-être encore plus significatif : l’écart de 246 yards entre les 2es (Steelers 2008 à 3795) et eux est aussi important à 4 yards près que celui entre 2es et 14es (Bills 1999 à 4045). 1702 défenses englobées par le concept de DVOA, et seulement une passe sous la barre des -40.0 %. Un trône occupé de manière indiscutable, puisque l’écart de 9.5 % entre les 2es (Vikings 1969 à -32.9 %) et eux est aussi important à 0.2 % près que celui entre 2es et 34es (Bears 1958 et Eagles 2008 à -23.6 %).

Malgré la concurrence à distance de deux autres défenses historiques (Saints et Redskins), elle fait partie des escouades trustant le plus de premières places parmi les innombrables catégories statistiques classiques existantes. En l’occurrence, elle règne dans les 23 suivantes : touchdowns nets (16), drives sans point (153), yards (3549), premières tentatives (206), conversions en quatrième tentative (2), pourcentage en quatrième tentative (15.4 %), yards par jeu (3.92), yards à la passe (2413), premières tentatives à la passe (133), complétions (206), pourcentage de complétion (44.1 %), évaluation (52.1), sacks (55), pourcentage de sacks (10.5 %), yards dus aux sacks (394), yards nets par tentative de passe (4.62), yards nets ajustés par tentative de passe (2.99), yards à la course (1136), premières tentatives à la course (53), yards par course (2.97), touchdowns à la course (4), ballons récupérés (59), fumbles recouverts (22).

Elle réalise un exploit extraordinaire, plus vu à l’époque depuis 17 ans et inédit depuis. Cette défense est la dernière à faire le triplé aux yards, autrement dit à se classer première à la course, à la passe et donc au total. Chose qui ne se produit qu’à six autres reprises dans l’histoire du football américain professionnel : Browns 1954 (NFL), Giants 1959 (NFL), Bears 1963 (NFL), Chargers 1965 (AFL), Chiefs 1969 (AFL) et Vikings 1975 (NFL). Bien que ses aînés datent, ils accordent tous plus de yards par match, hormis les Browns à 0.3 yard près. Ironiquement, les Eagles sont les seuls parmi les sept à manquer les playoffs, malgré un bilan de 10-6.

Un fait insolite expliqué en partie par ce quatrième aspect. Dans le lot des défenses historiques, elle préside la table de celles placées dans des conditions scabreuses par leur attaque et leurs unités spéciales. Philadelphie joue avec cinq quarterbacks différents car le titulaire Randall CUNNINGHAM se blesse pour la saison en semaine 1. Les deux entités rendent 49 ballons et ne marquent que 228 points ajustés. L’attaque produit à un niveau… défensif. Elle termine dans les cinq derniers dans pratiquement toutes les mesures possibles. Avec les unités spéciales, elles cumulent une DVOA de -24.5 % : la 1623e plus basse sur 1702, la pire pour une équipe affichant un bilan positif depuis 1950. Résultat : avec 198 drives affrontés, la défense est largement plus exposée que n’importe quelle autre en 1991. Ce qui, sans empêcher les chiffres ahurissants, la prive de la tête dans la catégorie reine : les points. Comment lui en tenir rigueur vu qu’il lui incombe souvent de protéger des terrains courts ? Avec 187 points ajustés (214 nets encaissés, 27 marqués), elle termine malgré tout 2e en 1991, s’assurant quand même une place dans le top 40 depuis 1978.

Pour finir, la défense se frotte à un calendrier brutal. Philadelphie affronte notamment l’une des plus grandes équipes de tous les temps (et accessoirement le futur champion) deux fois (Redskins), le champion en titre deux fois (Giants), la dynastie naissante des années 90 deux fois (Cowboys), l’attaque aérienne la plus prolifique (Oilers) et l’une des meilleures équipes à avoir raté les playoffs (49ers). Ceci se reflète en termes de DVOA : la valeur offensive moyenne des assaillants est la 4e plus élevée de la saison.

En dépit d’une adversité dantesque (soutien indigent, agenda corsé), ce onze record permet à l’équipe de ne perdre que 6 fois. À cause de cette même adversité, il ne lui permet de gagner que 10 fois.
Extrait d'une discussion dans le sujet Best Defense of all Time :
khamza a écrit :Pour certains, le fait de ne pas avoir fait remporter de SB rend les Eagle 91 inéligible.
Toute la difficulté de juger une escouade par rapport aux résultats d'une équipe (même problématique quand il s'agit de juger un joueur). Les Seahawks 1992 ont possiblement la pire attaque de tous les temps, ils finissent à 2-14 ; ils ont pourtant une défense top 100-150 sur les 1113 depuis 1978. Les Eagles 1991 remportent-ils le Super Bowl ? Non. Participent-ils ne serait-ce qu'aux playoffs ? Non. Est-ce à cause de la défense ? Sûrement pas. C'est plutôt grâce à elle qu'ils les manquent de si peu. Pour moi, ils doivent jouir du bénéfice du doute car on ne sait pas ce qu'ils y auraient donné. On a déjà vu des défenses historiques en saison régulière se faire démonter en playoffs. Cf. Rams 1975, Bears 2005... En revanche, leur niveau en saison régulière est tellement absurde qu'ils s'imposent d'eux-mêmes dans la conversation. On parle d'une défense qui bat et qui détient toujours des records, malgré l'un des pires combos attaque / unités spéciales de tous les temps, malgré un calendrier de dingue, malgré une saison avec plusieurs défenses remarquables. Les Ravens 2000 ne jouent personne en saison régulière et ont la chance de tomber sur des match-ups qui leur conviennent en playoffs, à savoir des équipes physiques orientées sol. Les Eagles jouent de tout : attaques aériennes (Oilers, 49ers), attaques terrestres (Giants), équipes défensives historiques (Saints), équipes historiques tout court (Redskins). Bien sûr, ils sont exposés par moments ; qui ne le serait pas dans pareilles circonstances ?! Mais ils assurent quand même un 10-6 et v'là les chiffres ! De mon point de vue, si on se limite uniquement à la saison régulière, les Eagles 1991 sont intouchables.
Un paragraphe rédigé en anglais quand je débattais avec un pote américain (la flemme de traduire) :
The DVOA (Defense-adjusted Value Over Average) is an interesting advanced stats. It measures a team's efficiency by comparing success on every single play to a league average based on situation and opponent. Because DVOA measures scoring, defenses are better when they are negative. But remember, the DVOA is based on how much a defense is better than its peers. Harder to separate itself from the crowd when the crowd plays lights out. This is where come the 1991 Eagles. One of the hardest schedules among the all-time great defenses, one of the worst offense and special teams too, during a low scoring season with a ton of strong defenses (Saints, Redskins, Broncos, Seahawks, Oilers…). As a result, only very good to great showing in the various point departments because of the short fields and the huge amount of giveaways, Godlike showing in the yards or per attempt stats. And above all in the advanced stats: -42.4% of DVOA, #1 since 1950 and the second best unit (defense and offense included) only behind the 2007 Patriots’ offense at 43.5%.
D'autres éléments :
Voici les 9 équipes cette saison-là avec une attaque à la DVOA inférieure à -8.0 % (niveau offensif des Ravens 2000 ou Broncos 2015 pour situer) et le bilan correspondant (ligue à 28 participants) :
#28 : Colts, -32.8 %, 1-15
#27 : Buccaneers, -28.4 %, 3-13
#26 : Eagles, -24.6 %, 10-6
#25 : Patriots, -23.7 %, 6-10
#24 : Cardinals, -20.4 %, 4-12
#23 : Packers, -15.9 %, 4-12
#22 : Seahawks, -14.9 %, 7-9
#21 : Bengals : -9.8 %, 3-13
#20 : Steelers, -8.6 %, 7-9
> Rien d'historique ou même d'exceptionnel de l'autre côté du ballon. Paradoxal pour une franchise si vieille avec autant de QB compétents qui se succèdent, normal vu l'ADN et l'héritage défensif : une dynastie (1943-55) et trois périodes approchantes (1977-81, 1988-96 et 1999-08). J'opte donc pour la première saison sous le pestiféré Chip Kelly. Le rythme et l'efficacité des premières semaines sont impressionnants avec Michael Vick. Après sa blessure, Nick Foles prend la relève et rend une fiche de MVP. Il y a notamment ce match où il lance sept TD, un record NFL égalé dont on parlera peu en comparaison de Peyton, qui y parvient quelques semaines auparavant. S'ajoute la double menace LeSean McCoy / DeSean Jackson pour une attaque survitaminée et explosive.
Image
Mes articles
-Dernier- JAGUARS 2017 : AU REVOIR ANONYMAT ?!
Ici (1er novembre)

-Précédent- 2017 semaine 7, une NFL sur la défensive
Ici (25 octobre)

Avatar du membre
khamza
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 10452
Enregistré le : mar. janv. 05, 2010 18:45
Equipe préférée : Chargers /Panthers /Steelers

Re: Les Philadelphia Eagles

Messagepar khamza » jeu. août 02, 2018 23:20

D ailleurs j en profite pour rappeler que je recherche un maillot Regi White de l epoque ...si quelqu un sait où trouver ca. Pas un nouveau vintage.
NFL Fashion influencer. Si tu ne sais pas t'habiller comme ça, tu ne sais pas t'habiller!
Image

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8192
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Re: Les Philadelphia Eagles

Messagepar ViKinG_42 » ven. août 03, 2018 4:52

Tili a écrit :
Attaquant emblématique
Donovan McNabb.

Là je ne te comprends pas. Tu refuses que Allen soit un attaquant emblématique pour les Raiders, sous prétexte qu'il n'a pas terminé sa carrière avec eux et tu mets McNabb pour les Eagles, qui a joué pour plusieurs autres équipes et comme back up... :?: Avoir le choix entre les deux, je prends Allen sans remord.
BRING THEM BACK IN DA NFL !

Image

Avatar du membre
Tili
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 7413
Enregistré le : mar. févr. 04, 2014 16:20

Re: Les Philadelphia Eagles

Messagepar Tili » ven. août 03, 2018 11:54

Franchise QB de la période moderne la plus faste dont il est longtemps la seule véritable arme. Contrairement à Allen, il n'a pas la concurrence de légendes. Donc ça me suffit. Encore une fois, c'est subjectif.
Image
Mes articles
-Dernier- JAGUARS 2017 : AU REVOIR ANONYMAT ?!
Ici (1er novembre)

-Précédent- 2017 semaine 7, une NFL sur la défensive
Ici (25 octobre)

Avatar du membre
omaha
MVP
MVP
Messages : 5752
Enregistré le : ven. sept. 07, 2012 22:48
Equipe préférée : New York Giants

Re: Les Philadelphia Eagles

Messagepar omaha » ven. août 03, 2018 12:18

Image

Cependant pour moi j'entend McNabb, je pense aux Eagles tout de suite et pas au reste.


Retourner vers « NFC »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité