Jean Dion - Le Devoir

La diffusion du Foot US à la télé ou sur le net, les plus belles photos de la saison, vos coups de patte sur photoshop... (accès réservé aux membres)

Modérateur : Groupe modérateurs

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8192
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Jean Dion - Le Devoir

Messagepar ViKinG_42 » mar. août 23, 2011 20:03

Je vous copie colle les deux plus récentes chroniques de mon chroniqueur de "sport" préféré. C'est entre guillemets pcq des fois il parle de tout et de rien, mais de façon si intelligente et savoureuse. Il s'y connait en football, bien que je me demande pourquoi il est un fan des Browns ???? Mais c'est pour des raisons similaires à Gui27 nouvellement arrivé sur ce forum.

Dites-moi ce que vous en pensez.

Chronique du jeudi 18 août

Et puis euh - Ah, l'exécution
Jean Dion 18 août 2011 Actualités sportives
Au fil d'une longue vie, le sport nous apprend bien des affaires. Par exemple, qu'il faut travailler fort, principalement dans les coins. Qu'il est impératif de les prendre une par une. Qu'un mental d'enfer constitue un considérable atout. Que le double jeu est le meilleur ami du lanceur, ce qui rend le triple jeu jaloux. Qu'avec un coureur au deuxième et aucun retrait, il est conseillé de frapper la balle au sol du côté droit de l'avant-champ. Que vous n'êtes toujours qu'aussi bon que votre dernière joute. Qu'un match de mini-putt n'est pas terminé tant que vous n'avez pas remis le bâton et le petit crayon à mine au comptoir à la sortie. Qu'il ne faut jamais faire le troisième retrait au troisième but. Que contrairement à ce que voudrait vous faire croire le roman de Peter Handke, l'angoissé au moment du penalty n'est pas le gardien, mais le tireur. Qu'un hot-dog végétarien représente une contradiction dans les termes. Et que la sueur de la victoire n'a pas la même odeur que la sueur de la défaite. (Palmarès non exhaustif.)

Non exhaustif, parce qu'il y a aussi: ça se joue sur le terrain. Vous avez beau détenir le meilleur schéma théorique au monde, si les p'tits gars n'exécutent pas, vous vous ramasserez invariablement du mauvais côté du score final. Demandez-le à n'importe quel expert patenté, ou même à quelqu'un qui n'y connaît rien, tout est là-dedans: l'exécution.

Ce qui revient à dire que chaque résultat est imprévisible, car nul ne sait d'avance qui exécutera et qui n'exécutera pas, ou si tout le monde exécute, qui exécutera le mieux, ou si personne n'exécute, qui n'exécutera pas le plus. Ç'a l'air compliqué comme ça, mais quand on s'assoit sur son divan rembourré en simili-imitation de fausses plumes de bernache du Canada et qu'on y réfléchit pendant quelques heures en compagnie d'un ice cream soda en fixant la moquette, vous verrez, tout devient graduellement plus clair. Je le sais, j'ai essayé.

Donc, la crucialité de l'exécution («crucialité», on en conviendra, existe assez peu dans les dictionnaires prévus à cet effet, mais c'est bien trop joli pour s'en priver). Sauf que c'est même pas vrai. Il s'avère tout à fait possible de savoir ce qui va se produire, même si cela enlève au sport un peu de son merveilleux™.

Voilà la tâche à laquelle se livre le Predictalator — sans doute une contraction de «prédiction» et «percolateur», désignant un engin qui tout à la fois voit dans l'avenir et prépare le café —, un programme de simulation créé par un gars aux États-Unis, Paul Bessire, qui se déclare sommité dans le monde fiévreux des modèles mathématiques appliqués aux sports, un programme donc qui se sert d'«algorithmes complexes» pour te me vous tuer le suspense net en révélant ce qui n'est pas encore. Des milliards de données sont prises en compte, allant jusqu'à la personnalité des entraîneurs et à la météo.

Or, comme nous aurons bientôt le plaisir de nous mettre sous la dent une nouvelle saison de la Ligue nationale de football, il n'est pas trop tôt pour tenter d'avoir l'air fin finaud et de se donner l'occasion de pouvoir revenir dans quelques mois et dire «je vous l'avais donc dit». Si tout se passe comme prévu par le Predictalator — mon café avec pas de sucre, s'il vous plaît —, les Packers de Green Bay et les Chargers de San Diego s'affronteront au Super Bowl XLVI et les Packers conserveront leur titre en remportant une victoire de 26-23.

C'est beau, l'extralucidité, non?

Par ailleurs, on a appris que le service de police de Green Bay offre à ses agents de porter un badge aux couleurs des Packers et avec leur logo, ce qui donne à laisser sous-entendre à demi-mot à peine couvert que, si vous avez l'intention de commettre un acte illicite, il est préférable de ne pas le faire là-bas dans un chandail des Bears ou des Vikings.

***

Dans la catégorie «Il est toujours bon d'avoir des collègues riches», voici Jack Hannahan, un troisième-but réserviste des Indians de Cleveland. Il y a quelques jours, alors que son équipe se trouvait à Boston, Hannahan a été informé que son épouse était sur le point d'accoucher prématurément.

L'agent de Hannahan a réservé une place sur le prochain vol en partance pour Cleveland. Mais celui-ci avait lieu le lendemain matin, très probablement trop tard. Il a donc pris des informations pour la location d'un jet privé. La moins chère coûtait 35 000 $, un peu trop pour Hannahan qui ne gagne que 500 000 $ cette saison.

Après le match ce soir-là, Hannahan discutait de la situation avec son coéquipier le lanceur Justin Masterson. «Réserve le jet, a aussitôt dit Masterson, on va t'arranger ça.» Hannahan ne voulait pas. Masterson a insisté, il a fait passer le chapeau dans le vestiaire et, en quelques minutes, les 35 000 $ ont été récoltés.

Hannahan a donc filé vers Cleveland, où une voiture l'attendait à l'aéroport pour le conduire à l'hôpital. Il est arrivé au chevet de sa femme à 3 heures du matin, et 15 minutes plus tard John Joseph Hannahan V venait au monde.

Oui, vous avez le droit d'applaudir et de vous sentir tout chaud par en dedans.

***

Chers amis, voici venue l'heure d'observer une pause méditative loin du bruit et de la fureur du monde. Quelques semaines de congés payés, et cette chronique sera de retour fin septembre. D'ici là, traversez aux intersections, ne jouez pas avec votre manger et veuillez vous porter comme le charme que vous n'avez jamais cessé d'être.
BRING THEM BACK IN DA NFL !

Image

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8192
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Re: Jean Dion - Le Devoir

Messagepar ViKinG_42 » mar. août 23, 2011 20:10

Chronique du mardi 16 août 2011

à lire jusqu'à la fin où il est question de Deion Sanders...

Et puis euh - Juste du bon
Jean Dion 16 août 2011 Actualités sportives
Après une semaine intense de gros tennis, voici venue l'occasion inespérée d'aller voir ce qui se passe un peu partout ailleurs dans le merveilleux monde du sport™. Mais juste avant, penchons-nous à des fins de méditation sur une excellente citation de Mardy Fish, qui s'est rendu à la finale de la Coupe Rogers pas plus tard qu'avant-hier.

À 29 ans, Fish connaît des succès tardifs. Il est présentement le meilleur joueur américain, et son rendement à Montréal lui a permis de grimper au 7e rang mondial. Il s'est fait demander ce qui l'amenait chaque matin, depuis tant d'années, à se lever, à s'entraîner, à voyager sans cesse. Il a répondu: «Honnêtement, j'aime être bon dans ce que je fais. Et je ne pense pas que je sois parmi les 10 meilleurs au monde dans d'autre chose. Je suis donc aussi bien de jouer au tennis.»

C'est ici que la méditation entre en ligne de compte. Imaginez si l'ensemble des activités humaines étaient comme le sport et qu'on pouvait classer les gens et établir qui sont les 10 meilleurs au monde dans tout ce qu'il est possible de faire. Et pour ma part, j'ai consacré de longues heures dimanche soir à interpeller mon Ford intérieur pour qu'il me dise dans quel(s) domaine(s) j'aurais des chances. Il m'a suggéré le repassage de débarbouillettes, la pose de châssis doubles et l'élégance dans le port du brun et de l'orange des Browns de Cleveland. Je fus relativement déçu et me consolai par le truchement d'un rafraîchissement maison.

Ailleurs dans l'actualité, on peut apprendre une succulente nouvelle expression. Contexte: les Brewers de Milwaukee, installés en tête de la division Centrale de la Ligue nationale de baseball américain, présentent un dossier de 44-15 à domicile et de 26-36 à l'étranger. Bon, on sait que dans tous les sports, une équipe réussit généralement mieux à la maison. Mais là, l'écart est vraiment très grand.

De là à soupçonner que les Brewers se livrent à des manoeuvres douteuses dans leur Miller Park, il n'y a qu'un demi-pas, que le gérant des Cards de St. Louis, Tony LaRussa n'a nullement hésité à franchir. Récemment, il a insinué que les Brewers modifiaient la lumière émise par le tableau indicateur du champ centre lorsque les visiteurs étaient au bâton afin de nuire à leur vision. Il a parlé d'«incohérences en matière d'éclairage».

À part ça, il y a le comité olympique des États-Unis, qui menace de poursuivre les Redneck Olympics, tenus récemment au Maine, s'ils ne laissent pas tomber le mot «Olympics». À l'intention de ceux qui ne seraient pas au courant de la chose, les jeux redneck consistent en des compétitions issues du terroir, nommément: le pitchage dans la bouette, le ramassage de pieds de porc dans l'eau avec la bouche, la course de tondeuses à gazon, le jeu de fers avec des sièges de toilette à la place des fers et le concours d'ingurgitation de tarte.

Comme il est lui-même un redneck, l'organisateur de l'événement, un dénommé Harold Brooks, a envoyé promener l'USOC. «Ce n'est pas le nom de votre comité qu'on a pris. C'est le nom des Olympiques en Grèce», a-t-il dit.

Et enfin, comme l'espace nous est compté et que la fin approche, un nombre. Quand vous regarderez votre prochain gala de vedettes et que vous en aurez marre de tous ces remerciements adressés à du monde que vous ne connaissez même pas, songez à ceci: lors de son discours d'intronisation au Temple de la renommée du football, le premier week-end d'août, Deion Sanders a remercié 109 personnes. Individuellement. En les nommant une par une.

D'ailleurs, je tiens moi aussi à vous remercier, mais en groupe. J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur.
BRING THEM BACK IN DA NFL !

Image

Avatar du membre
Thiergow
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 17903
Enregistré le : dim. mai 04, 2008 16:00
Equipe préférée : New York Giants
Contact :

Re: Jean Dion - Le Devoir

Messagepar Thiergow » mar. août 23, 2011 20:25

Euh.... t'as utilisé Google traducteur pour ton copier/coller ou ton chroniqueur se shoote avant d'écrire?
"Statistics are like a drunk with a lamppost: used more for support than illumination." Sir Winston Churchill

Big Blue Blog: http://nygiantsfr.wordpress.com
Image

Avatar du membre
plektor²
MVP
MVP
Messages : 5066
Enregistré le : jeu. mai 20, 2010 11:02
Equipe préférée : New York Football Giants
Localisation : Versailles

Re: Jean Dion - Le Devoir

Messagepar plektor² » mar. août 23, 2011 20:29

Je pense que c'est un Québecquois.
Mais pareil, ça m'a vite pris la tête. Pourquoi dire "troisième retrait au troisième but" (pas compris ?!) et en même temps ne pas traduire "ice cream soda" :redface:

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8192
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Re: Jean Dion - Le Devoir

Messagepar ViKinG_42 » mar. août 23, 2011 20:55

Thiergow a écrit :Euh.... t'as utilisé Google traducteur pour ton copier/coller ou ton chroniqueur se shoote avant d'écrire?


NON !!!! C'est bel et bien le texte original.

Pour le 18 août:
http://www.ledevoir.com/sports/actualit ... -execution

pour le 16 août:
http://www.ledevoir.com/sports/actualit ... ste-du-bon
BRING THEM BACK IN DA NFL !

Image

Avatar du membre
Semaj
Rookie
Rookie
Messages : 476
Enregistré le : sam. janv. 17, 2009 1:27
Equipe préférée : Houston Texans
Localisation : Rouyn-Noranda (Qc)

Re: Jean Dion - Le Devoir

Messagepar Semaj » mer. août 24, 2011 7:13

plektor² a écrit :Je pense que c'est un Québecquois.
Mais pareil, ça m'a vite pris la tête. Pourquoi dire "troisième retrait au troisième but" (pas compris ?!) et en même temps ne pas traduire "ice cream soda" :redface:


Honnêtement je peux pas comprendre ce qu'il peut y avoir de difficile à comprendre la dedans XD
Image

Avatar du membre
hamster_dam
Rookie
Rookie
Messages : 394
Enregistré le : jeu. janv. 21, 2010 10:03
Equipe préférée : NY Jets, Miami Dolphins
Localisation : Besançon

Re: Jean Dion - Le Devoir

Messagepar hamster_dam » mer. août 24, 2011 9:01

j'ai lu le premier paraphe de la premiere chronique. J'ai pas pu aller plus loin, j'ai pas compris grand chose.

Avatar du membre
DezCaughtIt
Franchise Player
Franchise Player
Messages : 2817
Enregistré le : mer. août 18, 2010 14:49
Equipe préférée : Dallas Cowboys
Localisation : strasbourg

Re: Jean Dion - Le Devoir

Messagepar DezCaughtIt » mer. août 24, 2011 10:04

Semaj a écrit :
plektor² a écrit :Je pense que c'est un Québecquois.
Mais pareil, ça m'a vite pris la tête. Pourquoi dire "troisième retrait au troisième but" (pas compris ?!) et en même temps ne pas traduire "ice cream soda" :redface:


Honnêtement je peux pas comprendre ce qu'il peut y avoir de difficile à comprendre la dedans XD


Troisième out à la troisième base en VRAI Français :mrgreen:

Avatar du membre
drogba1010
Titulaire
Titulaire
Messages : 671
Enregistré le : mar. sept. 07, 2010 12:34
Equipe préférée : NY Giants
Localisation : 14

Re: Jean Dion - Le Devoir

Messagepar drogba1010 » mer. août 24, 2011 10:07

J'ai lu jusqu'au bout.
C'était intéressant mais je ne vois pas le but de sa chronique.
Ou veut-il nous emmener???

Avatar du membre
khamza
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 10452
Enregistré le : mar. janv. 05, 2010 18:45
Equipe préférée : Chargers /Panthers /Steelers

Re: Jean Dion - Le Devoir

Messagepar khamza » mer. août 24, 2011 13:55

Ca à l'air pas mal , mais je crois que je vais devoir tirer sur quelques joins pour comprendre certaines phrases .
NFL Fashion influencer. Si tu ne sais pas t'habiller comme ça, tu ne sais pas t'habiller!
Image

Avatar du membre
napste08
Superbowl Champion !
Superbowl Champion !
Messages : 4952
Enregistré le : dim. oct. 07, 2007 11:01
Equipe préférée : QB #8
Localisation : NSW

Re: Jean Dion - Le Devoir

Messagepar napste08 » mer. août 24, 2011 19:34

ViKinG_42 a écrit :
Chronique du jeudi 18 août

Donc, la crucialité de l'exécution («crucialité», on en conviendra, existe assez peu dans les dictionnaires prévus à cet effet, mais c'est bien trop joli pour s'en priver).



Moi je suis fans , vraiment sympa à lire c'est divertissant .
Image
------ Les résultats seront publié chaque Mercredi ------
CEO of the 8888 and Commissioner of the TDA Pro Football Pick'em on Yahoo

Avatar du membre
Thiergow
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 17903
Enregistré le : dim. mai 04, 2008 16:00
Equipe préférée : New York Giants
Contact :

Re: Jean Dion - Le Devoir

Messagepar Thiergow » mer. août 24, 2011 19:58

Tiens ça c'est une autre quote pour Plektor :)
Ce qui revient à dire que chaque résultat est imprévisible, car nul ne sait d'avance qui exécutera et qui n'exécutera pas, ou si tout le monde exécute, qui exécutera le mieux, ou si personne n'exécute, qui n'exécutera pas le plus.


J'ai finalement pris mon courage à 2 mains et lu le premier article (je m'attaque au 2e après ce post) et une fois qu'on a passé le premier paragraphe qui donne l'impression que l'auteur était sous influence de champignons hallucinogènes, c'est beaucoup plus compréhensible et très agréable à lire.
"Statistics are like a drunk with a lamppost: used more for support than illumination." Sir Winston Churchill

Big Blue Blog: http://nygiantsfr.wordpress.com
Image

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8192
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Re: Jean Dion - Le Devoir

Messagepar ViKinG_42 » jeu. août 25, 2011 4:22

drogba1010 a écrit :J'ai lu jusqu'au bout.
C'était intéressant mais je ne vois pas le but de sa chronique.
Ou veut-il nous emmener???


Il n'est pas obligé d'en avoir. Et ce qui me plaît chez lui.
BRING THEM BACK IN DA NFL !

Image

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8192
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Re: Jean Dion - Le Devoir

Messagepar ViKinG_42 » dim. sept. 18, 2011 4:28

Spécialement pour vous, chers Européens vous parlez une belle langues !!!

http://70.38.27.6/opinion/blogues/c-eta ... s-europeen
BRING THEM BACK IN DA NFL !

Image

Avatar du membre
ViKinG_42
Hall of fame
Hall of fame
Messages : 8192
Enregistré le : dim. août 07, 2011 4:59
Equipe préférée : 49ers, Raiders, Alouettes, Vert & Or
Localisation : Tiohtià:ke, territoire Kanien'kehá:ka non-cédé (Montréal)
Contact :

Re: Jean Dion - Le Devoir

Messagepar ViKinG_42 » mer. sept. 21, 2011 5:29

Bonjour,

Voici un article qui date de 2008, à lire surtout pour la recette qu'il donne vers la fin de l'article. Juste à la lire, votre taux de cholestérol va doubler et votre foie va réclamer de se faire transplanter d'urgence dans un autre corps.

Bonne lecture et bon appétit !!

**************

Que sont-ils devenus?

Jean Dion 31 janvier 2008

Quand le XLIIe match du Super Bowl prendra fin aux alentours de 22h dimanche soir, on verra aussitôt, si on n'est pas trop abruti par l'ingestion immodérée pendant les hostilités de denrées manufacturées santé*, les principaux joueurs de l'équipe gagnante se présenter devant les caméras et participer aux festivités de couronnement vêtus d'un chandail et d'une casquette portant l'inscription: «[Inscrivez ici le nom de l'équipe gagnante], Super Bowl XLII Champions». Attention, soyons bien clair: il ne sera pas écrit «Inscrivez ici le nom de l'équipe gagnante» mais le nom de l'équipe gagnante lui-même. Il faut tout préciser, de nos jours, une poursuite en désinformation est si vite arrivée.

Dès lors, l'amateur professionnel se dedeuxchosesl'unera: ou bien ils sont vite en titi sur la machine à confectionner du produit dérivé (option alléchante quoique peu probable), ou bien ils en fabriquent pour les deux clubs et ne dévoilent que ceux à l'effigie de l'équipe victorieuse. Cette seconde hypothèse, que je vous félicite d'avoir retenue comme avenue de solution, soulève cependant une autre question, qui m'a été soumise l'autre fois par un citoyen que son désir de connaissance honore: les autres trucs, là, les t-shirts et casquettes préparés pour les perdants, que deviennent-ils?

Réponse, sans même donner au lecteur le temps de réfléchir afin de lui faire comprendre ce que c'est que d'affronter une attaque sans caucus: ils prennent le chemin de l'Afrique ou d'autres zones mal prises de la planète. La NFL dispose d'une entente avec l'organisme Vision mondiale en vertu de laquelle tous ses produits du genre, comment dire, historiquement erronés sont envoyés, avec des fournitures médicales et scolaires, aux pauvres d'entre les pauvres. Par exemple, l'an dernier, une cargaison de chandails indiquant que les Bears de Chicago étaient les dignes champions du Super Bowl XLI s'est rendue en Ouganda.

Les ordres de la NFL sont clairs: les objets périmés avant que d'être ne doivent jamais apparaître à la télévision. Ils ne doivent pas se retrouver sur eBay. Et ils ne doivent pas circuler sur le territoire des États-Unis. «Là où ils vont, disait l'an dernier un représentant de Vision mondiale, les gens n'ont pas l'électricité ou l'eau courante. Ils n'ont aucune idée de qui a gagné le Super Bowl. Ils ne savent même pas ce qu'est le football américain.» Évidemment, à l'ère de la mondialisation de tout et de rien, on ne peut pas empêcher qu'un grain de sable se glisse dans les interstices de l'engrenage: au début des années 1990, un documentaire américain avait montré un enfant dans un orphelinat roumain portant un chandail des Bills de Buffalo champions. Plusieurs s'étaient demandé s'il n'avaient pas raté quelque chose... (Remarquez, les Bills, perdants de quatre Super Bowls consécutifs de 1991 à 1994, ont généré suffisamment de produits non conformes pour habiller une cohorte.)

Par ailleurs, pour ceux que poser une autre question honorerait, on notera que l'Association nationale de basketball remet aussi ses artéfacts de perdants à des oeuvres de charité outre-mer. Les ligues majeures de baseball, de leur côté, détruisent le matériel tombé du mauvais bord.

(* À quelques jours du gros match, il est plus que temps de songer à se goinfrer. Ce n'est pas moi qui le dis, c'est ce bon vieux Google qui offre 229 000 résultats lorsqu'on lui demande poliment d'aller fouiner du côté des recettes du Super Bowl et d'en extirper le substantiel suc. Aussi, vous me connaissez depuis le temps, j'ai consacré une quantité d'heures tout à fait déraisonnable à fureter à la recherche de la plus improbable invention culinaire, du genre de celle qui fait dire à celui qui l'ingurgite que ce n'est pas grave si son équipe perd parce qu'il mourra de toute manière d'une congestion de la tuyauterie avant la fin du match, et j'en suis arrivé de l'avis unanime d'un seul homme à la conclusion que la suivante survolait de très haut toute concurrence.

Dans sa langue d'origine, cela s'appelle: deep fried bacon cheese and beer dog. Admirez combien, contrairement à ce qu'on retrouve dans la fine cuisine moumoune, aucun mot n'est ici superflu. Juste des ingrédients essentiels. Attention, ça donne un petit coup aux idées reçues en sept étapes faciles sans obligation de votre part et avec l'assurance qu'aucun représentant n'ira chez vous.

1. Évidez des saucisses à hot-dog.

2. Remplissez les saucisses évidées de fromage jaune orange en aérosol.

3. Enroulez les saucisses remplies de fromage jaune orange en aérosol de tranches de bacon.

4. Faites frire les saucisses remplies de fromage jaune orange en aérosol entourées de bacon.

5. Plongez les saucisses au bacon remplies de fromage jaune orange en aérosol dans une pâte spécialement faite de farine et de bière.

6. Faites frire à grande friture tout le bataclan. Avertissement: ne faites pas frire trop longtemps car il paraît que ça fait exploser le fromage jaune orange en aérosol. Sérieux.

7. Dégustez en se demandant comment on a fait pour vivre aussi longtemps sans connaître ce délice tout droit envoyé par les dieux.

Bien sûr, j'en entends déjà qui doutent: tu inventes à mesure, mononcle Menoum, guidé par le goût des belles et bonnes choses. Pourtant, non, ça existait déjà: tinyurl.com/2qcqnz. Bon appétit, et ne me remerciez pas, je le fais pour la cause.)

***

Comme il était évoqué ici la dernière fois, il est possible de parier sur tout à l'occasion du Super Bowl, la durée de prestation de l'hymne national par Jordin Sparks sera-t-elle inférieure ou supérieure à 1 minute 42 secondes, le tirage au sort initial résultera-t-il en un pile ou un face, quelle équipe marquera le deuxième touché au sol, combien de fois les commentateurs de Fox mentionneront-ils le nom de Peyton Manning, le score du match sera-t-il 17-14 à un moment donné, qui le joueur par excellence du match remerciera-t-il en premier (ses coéquipiers, son entraîneur-chef, Dieu, sa famille, personne), Tom Petty fracassera-t-il sa guitare pendant le spectacle de la mi-temps, de quelle couleur sera le Gatorade versé sur le coach gagnant?, et ainsi de suite jusqu'à lundi matin.

Et celle-ci, tiens donc: les Giants vont-ils surprendre le monde entier et gagner ce Super Bowl XLII? Juste pour voir la gueule de Bill Belichick, je veux que oui. Ça donnera enfin des trucs des Patriots aux enfants pauvres.
BRING THEM BACK IN DA NFL !

Image


Retourner vers « Medias - TV - Radio - Streaming - Photos - Montages... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité